La fiscalité des entreprises, le diesel, le gaz de schiste... la revue de presse de l'industrie

Publié le

Dans une interview accordée à Libération, le ministre du Budget défend sa réforme fiscale et met en avant une baisse des prélèvements sur les entreprises en 2014. Les Echos font leur une sur la fin de l'hégémonie diesel, qui disparait de plus en plus des petits modèles. A la veille d'une décision importante du conseil constitutionnel sur les gaz de schiste, Ouest France évoque de son côté la possible fin de l'interdiction de la fracturation hydraulique.

Le ministre du Budget défend la politique fiscale du gouvernement...

Malgré les cartons jaunes du patronat français, le ministre du Budget assure dans une interview accordée à Libération que les prélèvements obligatoires sur les entreprises baisseront l'an prochain.

 

 

"Contrairement à ce que j'entends, les entreprises bénéficieront en 2014 d'une baisse des prélèvements obligatoires", affirme Bernard Cazeneuve. Selon lui, les impôts sur les entreprises baisseront "à hauteur de 10 milliards d'euros avec le crédit d'impôt compétitivité emploi (Cice), qui correspond à une baisse de 4% du coût du travail en 2013 (et) à hauteur de 2 milliards pour des mesures prises l'an dernier et non-reconduites cette année".

Le ministre, qui assure "tendre la main, mais pas la joue", lance un appel pour "passer en France de la culture de la confrontation à celle du compromis", après avoir souligné que "le monde patronal est encore dans la dynamique de l'élection interne au Medef"

... face à l'exaspération des patrons

Mais d'après le Figaro, davantage que les hausses d'impôts, ce sont surtout "les incessants changements de règles" qui exaspèrent les patrons.

"Une taxe tous les jours, on n'en peut plus. Aujourd'hui, même l'entreprise qui marche n'ose pas investir car elle ne sait pas ce qu'il adviendra demain", avait ainsi indiqué le président de la CGPME, Jean-François Roubaud, mardi dernier lors du rassemblement commun avec le Medef.

 

 

Fin de règne pour le diesel

"L'hégémonie du diesel de plus en plus contestée", à la une des Echos de ce jeudi 10 octobre. D'après le quotidien, "le diesel recule à grande vitesse sur le marché des citadines". Exemple avec la Clio et la 208, dont la part ventes en motorisation diesel a chuté par rapport à l'année dernière.

Le diesel serait ainsi victime des récentes polémiques sur sa nocivité présumée et par un éventuel rééquilibrage à venir de la fiscalité avec l'essence. "Dans le même temps, les motorisations essence font de gros progrès en termes de consommation grâce à la réduction du nombre de cylindrées", souligne l'article des Echos.

 

 

gaz de schiste, le retour ?

A la veille d'une décision importante du conseil constitutionnel sur les gaz de schiste, Ouest France évoque ce matin la possible fin de l'interdiction de la fracturation hydraulique.

"La plupart des pays qui en possèdent dans leurs sous-sols s’engagent dans l’exploration de leurs réserves", indique le journal.

 

 

Julien Bonnet

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte