La filière viande dévoile sa feuille de route pour sortir de la crise du cheval

Les professionnels de la viande se sont fixés pour priorité la reconquête du consommateur et la restauration de sa confiance afin de sortir leur filière de la crise, à l'occasion des premiers états généraux du secteur qui se tenaient ce mercredi 20 février.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La filière viande dévoile sa feuille de route pour sortir de la crise du cheval

L'ensemble des acteurs de la filière viande et bétail, des éleveurs aux bouchers de quartier, s'est réuni ce mercredi 20 février à l'occasion des premiers états généraux organisés par l'interprofession Interbev. Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, et le ministre délégué à l'agroalimentaire, Guillaume Garrot, étaient présents.

A cette occasion et alors que le scandale de la viande de cheval bat son plein, une feuille de route pour assurer l'avenir de la filière viande en France a été présentée par Interbev. L'association souhaite ainsi "redonner du souffle et dynamiser la filière" et arrête "huit grands objectifs".

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Pour atteindre ces objectifs, Interbev renouvelle notamment son appel à une obligation pour tous les fabricants de préciser "le pays d'origine de la viande quel que soit son mode de préparation", y compris donc pour les plats préparés. Autres priorités dessinées par ces états généraux: optimiser les coûts abattage-découpe, viser l'autonomie fourragère (alors que la moitié au moins de l'alimentation animale est importée), faciliter l'installation de nouveaux éleveurs et bouchers.

Julien Bonnet

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUR LE MÊME SUJET
NEWSLETTER Agroalimentaire
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS