La filière papier-carton dénonce un amendement de la Loi sur la transition énergétique

Un amendement adopté le 21 mai au Parlement lors des discussions sur la Loi sur la transition énergétique invite les collectivités locales et l’Etat à réduire de 30% leur consommation de papier d’ici 2020. La filière papier-carton, déjà mal en point, dénonce des erreurs d’analyse.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La filière papier-carton dénonce un amendement de la Loi sur la transition énergétique

« De tous les bien manufacturés et ressources consommées par l’Etat et les collectivités, seul le papier [fait] l’objet d’un objectif de réduction, alors [que] son impact environnemental est négligeable par rapport aux consommations des administrations en eau, électricité, transport, consommables informatiques… », relèvent dans un communiqué commun le Mouvement de l’intersecteur papier carton (MIP) et l’organisation professionnelle des recycleurs Federec dans un communiqué commun publié le 22 mai.

Des consommables bien plus polluants

Les deux organisations rappellent que le papier, biodégradable et recyclable, a un impact environnemental bien moindre que la plupart des consommables et énergies utilisés par l’administration. Ils pointent aussi l’incohérence entre l’accueil favorable réservé au rapport du député Serge Bardy « France, terre d’avenir de l’industrie papetière » et le choix de réduire l'activité dns un secteur qui perd déjà des emplois. La filière aurait préféré que les députés s’en tiennent à l'objectif de tri des papiers usagés initialement inscrit dans la loi sur la transition énergétique.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

En février, François Vessière dénonçait dans un entretien à L’Usine Nouvelle les nombreuses fermetures d’usines et un manque de soutien à la filière, en pleine restructuration.

Myrtille Delamarche

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
NEWSLETTER Matières Premières
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS