L'Usine Auto

La filière coréenne prend le pouvoir

Pauline Ducamp , ,

Publié le

Enquête

La filière coréenne prend le pouvoir
Un Hyundai peut en cacher un autre ! Pour chaque usine du constructeur, il y a un site de sa filiale Mobis. Bienvenue dans le modèle de production du chaebol, la forme coréenne du conglomérat. Hyundai s’occupe de l’assemblage terminal, tandis que Mobis assemble sur site des modules (trains avant et arrière, phares et planches de bord) qui sont ensuite acheminés sur la ligne principale. Mobis est présent depuis 2006 à Zilina (Slovaquie), auprès de Kia, et depuis 2008 à Nosovice (République tchèque), avec Hyundai. L’an passé, l’équipementier a étoffé ses activités à Zilina, en investissant 50 millions d’euros dans une nouvelle ligne de fabrication de systèmes de freinage. Cette intégration permet à Hyundai et à Kia d’adapter la production aux commandes en limitant les coûts,[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte