La filiale Gecas de GE intéresserait Apollo, le titre monte

(Reuters) - Le titre General Electric gagne près de 3% lundi en avant-Bourse à Wall Street à la suite d'informations selon lesquelles le fonds d'investissement Apollo Global Management travaille sur une offre de reprise de l'activités de location d'avions du conglomérat américain, qui pourrait valoir jusqu'à 40 milliards de dollars (35 milliards d'euros).
Partager
La filiale Gecas de GE intéresserait Apollo, le titre monte
Le titre General Electric gagne près de 3% lundi en avant-Bourse à Wall Street à la suite d'informations selon lesquelles le fonds d'investissement Apollo Global Management travaille sur une offre de reprise de l'activités de location d'avions du conglomérat américain, qui pourrait valoir jusqu'à 40 milliards de dollars (35 milliards d'euros). /Photo d'archives/REUTERS/Lucy Nicholson

Cette transaction interviendrait dans le cadre de la volonté du nouveau directeur général de General Electric, Larry Culp, de vendre des actifs pour faire baisser l'endettement du groupe, sorti du Dow Jones au début de l'été après 111 ans dans l'indice vedette de Wall Street.

Fin octobre, General Electric a ainsi annoncé la scission en deux entités de son activité dans l'électricité après une lourde perte trimestrielle. Puis, vers la mi-novembre, l'entreprise a dit qu'elle allait accélérer son projet de vente d'une participation dans Baher Hughes.,

Des sources ont dit vendredi à Reuters que, outre les activités de location d'avions - connues sous le nom de Gecas (General Electric Capital Aviation Services) - Apollo s'intéressait également à la division assurance de soins de longue durée de GE.

Gecas dispose d'une flotte de plus de 1.900 avions, qu'elle loue à des compagnies aériennes via des contrats de long terme.

Si jamais la hausse d'avant-Bourse de GE se confirme au cours de la session régulière, il s'agira de la sixième hausse de suite de la valeur, qui a déjà gagné 8,7% depuis le début de l'année au cours de clôture de vendredi après avoir chuté de 56,6% en 2018.

A titre de comparaison, le S&P 500 est en hausse de 1,00% depuis le début de 2019 après une perte de 6,2% l'an dernier.

(Shreyashi Sanyal à Bangalore, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

09 - DEPARTEMENT DE L'ARIEGE

Calibrage de l'accotement végétalisé sur la RD1 A

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS