Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

La Filature de Cheniménil cesse son activité

,

Publié le

Social


En redressement judiciaire par le tribunal de commerce d'Epinal, devant lequel elle avait déposé son bilan (Lire le Quotidien des Usines du 19/12/2005), la Filature de Cheniménil dans les Vosges, a cessé définitivement son activité le 23 mai. Une décision prise d'un commun accord par l'administrateur judiciaire, la direction et les 116 salariés, en raison des pertes mensuelles importantes (200 000 euros) enregistrées par l'entreprise victime de la forte concurrence des produits d'importation.

Le tribunal de commerce devrait prononcer la mise en liquidation lors de son audience du 30 mai prochain. Cette décision est un nouveau coup dur pour le groupe vosgien. En effet, en décembre dernier, la même institution judiciaire avait prononcé la liquidation de la Filature de Parthenay, qu'il avait reprise en 1995, qui employait 67 salariés.

Le groupe contrôle encore deux unités de filature dans les Vosges, à Ramonchamp et Noméxy. Cette dernière, ancienne unité du groupe VEV, qui emploie 110 salariés, a fait l'objet en 2005 d'un investissement de 12 millions d'euros afin de la spécialiser dans les « fils compact », produit à plus forte valeur ajoutée.

De notre correspondant en Champagne-Ardenne, Pascal Ambrosi

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle