Tout le dossier Tout le dossier

La feuille de route économie circulaire s’étend à l'agriculture

Conformément aux annonces du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, la Feuille de route économie circulaire se dote d’un volet dédié au secteur. Les objectifs concernent la fertilisation et la gestion des déchets.

Partager
La feuille de route économie circulaire s’étend à l'agriculture
La gestion des déchets agricoles figure au centre des nouveaux objectifs de la feuille de route.

Mobiliser les matières fertilisantes issues de ressources renouvelables, faire des agriculteurs "des acteurs moteurs" de l’essor de l'économie circulaire, mieux prévenir et mieux gérer les déchets agricoles, tels sont les trois axes retenus par le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation pour le volet agricole de la Feuille de route pour l’économie circulaire. Cet ensemble de 50 mesures présenté en avril 2018 s’enrichit désormais de mesures dédiées au secteur agricole, annoncées ce mercredi 27 février à l’occasion du salon international de l’agriculture.

Ces actions répondent à un engagement pris dans le cadre de l’atelier Economie circulaire et bioéconomie des Etats généraux de l’alimentation. Prévues pour une durée de trois ans, elles doivent notamment permettre, selon le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, de "réduire la dépendance de l'agriculture française aux engrais issus de ressources non renouvelables". Une étude devra être menée pour fixer des objectifs de hausse de la part de fertilisants issus de ressources renouvelables à horizons 2015 et 2035.

Plus de fertilisants issus du recyclage

De nouveaux cahiers des charges devront être instruits afin de permettre la sortie du statut de déchet de certains digestats, les résidus du processus de méthanisation. Le Grand plan d’investissement gouvernemental (2018-2022) sera mis à contribution pour soutenir les innovations dans les technologies de recyclage des nutriments majeurs (azote, phosphore, potassium, soufre). Les instituts techniques agricoles seront mobilisés pour améliorer les connaissances sur les moyens de mieux doser les nutriments.

Des outils dédiés aux biodéchets

Afin d’inscrire les agriculteurs dans la dynamique de l’économie circulaire, le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation souhaite s’appuyer sur les Chambres d’agriculture. Celles-ci interviendront dans le montage de partenariats entre les producteurs de biodéchets et les agriculteurs. Des outils de traçabilité et de suivi des matières fertilisantes issues du recyclage appliquées dans les sols doivent être développés, avec des lignes directrices attendues pour 2020. La conduite d’un diagnostic de la qualité des sols fait aussi partie des idées émises, afin de se rapprocher des diagnostics énergétiques en vigueur dans l’habitat.

Une collecte améliorée des déchets agricoles

Enfin, pour améliorer la gestion des déchets agricoles, un accord-cadre signé avec l’éco-organisme Adivalor, dédié à leur valorisation, sera mis en œuvre jusqu’en 2020. Adivalor collecte chaque année 75 000 tonnes de plastiques et emballages usagés. L’éco-organisme s’engage à améliorer les taux de collecte, ainsi qu’à renforcer la valorisation.

Les agriculteurs devront par ailleurs être sensibilisés à la préparation des déchets d’agrofourniture afin de maximiser leur potentiel de recyclage. Ils seront, enfin, incités à recourir à davantage de films plastiques biodégradables. L’Ademe pourra accompagner les agriculteurs pour la réalisation de diagnostics de lutte contre les pertes alimentaires, comme par exemple les produits déclassés.

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Matières premières

Taclée en commission, la loi Antigaspi et économie circulaire arrive au Sénat

Matières premières

"Toutes les bouteilles qui vont en centres de tri sont traitées en France", réplique Jean-Philippe Carpentier (Federec) à Brune Poirson sur la consigne

Matières premières

Premiers pas difficiles pour la loi économie circulaire au Sénat

Matières premières

Le grand retour de la consigne

Matières premières

Quand Paprec et Coca-Cola échangent des amabilités sur la consigne

Recyclage - Déchets

Les déchets du bâtiment sous surveillance

Matières premières

Etoffé, le projet de loi sur l'Economie circulaire est présenté en Conseil des ministres

Matières premières

Le projet de loi Economie circulaire, six petits articles et une longue ordonnance

Matières premières

Pour leurs déchets, les artisans du bâtiment misent sur le soft power

Environnement

Créer une économie circulaire du plastique, pas si simple pour Suez

Matières premières

Bonus-malus, étiquetage, poubelles de tri... Les nouvelles mesures du gouvernement pour l'économie circulaire

Recyclage - Déchets

L'économie circulaire à pas comptés

Matières premières

Pourquoi les bétons recyclés peinent encore à convaincre les acteurs du bâtiment

Matières premières

Ces mesures de la feuille de route économie circulaire qui concernent les industriels

Recyclage - Déchets

Ce qu'il faut retenir de la présentation par Edouard Philippe de la feuille de route pour une économie circulaire

Matières premières

Pourquoi les professionnels du bâtiment contestent l'éventuelle création d’une filière REP

Matières premières

La Feuille de route économie circulaire est "la montagne qui va accoucher d’une souris", craint Jean-Marc Boursier (Fnade)

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER Matières Premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

TOLIER FORMEUR P3 H/F

- 21/09/2022 - CDI - PONTOISE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - ICF LA SABLIERE

Accord-cadre à bons de commandes travaux TCE spécifique PMR Ile de France

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS