Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

La feuille de route économie circulaire s’étend à l'agriculture

Franck Stassi , , ,

Publié le

Conformément aux annonces du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, la Feuille de route économie circulaire se dote d’un volet dédié au secteur. Les objectifs concernent la fertilisation et la gestion des déchets.

La feuille de route économie circulaire s’étend à l'agriculture
La gestion des déchets agricoles figure au centre des nouveaux objectifs de la feuille de route.
© Tiru

Mobiliser les matières fertilisantes issues de ressources renouvelables, faire des agriculteurs "des acteurs moteurs" de l’essor de l'économie circulaire, mieux prévenir et mieux gérer les déchets agricoles, tels sont les trois axes retenus par le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation pour le volet agricole de la Feuille de route pour l’économie circulaire. Cet ensemble de 50 mesures présenté en avril 2018 s’enrichit désormais de mesures dédiées au secteur agricole, annoncées ce mercredi 27 février à l’occasion du salon international de l’agriculture.

Ces actions répondent à un engagement pris dans le cadre de l’atelier Economie circulaire et bioéconomie des Etats généraux de l’alimentation. Prévues pour une durée de trois ans, elles doivent notamment permettre, selon le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, de "réduire la dépendance de l'agriculture française aux engrais issus de ressources non renouvelables". Une étude devra être menée pour fixer des objectifs de hausse de la part de fertilisants issus de ressources renouvelables à horizons 2015 et 2035.

Plus de fertilisants issus du recyclage

De nouveaux cahiers des charges devront être instruits afin de permettre la sortie du statut de déchet de certains digestats, les résidus du processus de méthanisation. Le Grand plan d’investissement gouvernemental (2018-2022) sera mis à contribution pour soutenir les innovations dans les technologies de recyclage des nutriments majeurs (azote, phosphore, potassium, soufre). Les instituts techniques agricoles seront mobilisés pour améliorer les connaissances sur les moyens de mieux doser les nutriments.

Des outils dédiés aux biodéchets

Afin d’inscrire les agriculteurs dans la dynamique de l’économie circulaire, le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation souhaite s’appuyer sur les Chambres d’agriculture. Celles-ci interviendront dans le montage de partenariats entre les producteurs de biodéchets et les agriculteurs. Des outils de traçabilité et de suivi des matières fertilisantes issues du recyclage appliquées dans les sols doivent être développés, avec des lignes directrices attendues pour 2020. La conduite d’un diagnostic de la qualité des sols fait aussi partie des idées émises, afin de se rapprocher des diagnostics énergétiques en vigueur dans l’habitat.

Une collecte améliorée des déchets agricoles

Enfin, pour améliorer la gestion des déchets agricoles, un accord-cadre signé avec l’éco-organisme Adivalor, dédié à leur valorisation, sera mis en œuvre jusqu’en 2020. Adivalor collecte chaque année 75 000 tonnes de plastiques et emballages usagés. L’éco-organisme s’engage à améliorer les taux de collecte, ainsi qu’à renforcer la valorisation.

Les agriculteurs devront par ailleurs être sensibilisés à la préparation des déchets d’agrofourniture afin de maximiser leur potentiel de recyclage. Ils seront, enfin, incités à recourir à davantage de films plastiques biodégradables. L’Ademe pourra accompagner les agriculteurs pour la réalisation de diagnostics de lutte contre les pertes alimentaires, comme par exemple les produits déclassés.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle