La fermeture des entreprises industrielles, première préoccupation des Français

Un sondage Ipsos/CGI/Publicis publié dans Le Monde du 7 mai révèle que 25% des Européens s'inquiètent du sort des entreprises industrielles. En France, on pense que les PME et les grandes entreprises sont les premiers acteurs à proposer des solutions constructives face à la crise.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La fermeture des entreprises industrielles, première préoccupation des Français

Quand pour les Européens en général la fermeture des entreprises industrielles n'est que le troisième problème à résoudre pour sortir de la crise, pour les Français, c'est le problème principal.

C'est l'enseignement qui ressort d'un sondage Ipsos/CGI/Publicis publié dans Le Monde du 7 mai. Les Français interrogés placent au premier rang des préoccupations actuelles la désindustrialisation.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Florange, Petroplus Petit-Couronne, PSA Peugeot Citroen, Goodyear... le sort des usines françaises a fortement marqué l'actualité économique et sociale ces derniers mois. Ainsi, la France ressort comme la "championne européenne du pessimisme", persuadée que le "pire est à venir", selon l'étude publiée par Le Monde.

Le monde de l'entreprise reste pourtant salutaire pour les sondés. Pour 53% des Français en effet, en tête du classement, les PME sont perçues comme proposant des solutions constructives face à la crise. Les grandes entreprises arrivent deuxièmes, avec 26% d'avis positifs.

Malgré l'omniprésence de leurs actions dans les médias, les syndicats ont moins le vent en poupe que les entreprises. Seuls 20% des sondés estiment qu'ils proposent des solutions constructives face au marasme économique et à la crise.

1 Commentaire

La fermeture des entreprises industrielles, première préoccupation des Français

FF de l'industrie
07/05/2013 09h:00

Taxons les produits chinois, luttons contre la concurrence déloyale ! Et les entreprises françaises resteront en France ! Au delà des fermetures d'usine le gros problème c'est aussi toute la transmission du savoir-faire qui est donnée gratuitement aux Chinois !

Réagir à ce commentaire
1 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS