La Fed pourrait annoncer un "tapering" en août ou en septembre

par Indradip Ghosh
La Fed pourrait annoncer un
La Réserve fédérale devrait présenter en août ou en septembre la stratégie qu'elle entend mener pour réduire ses achats d'obligations sur les marchés mais elle devrait attendre le début de l'an prochain pour la mettre en application, montre une enquête de Reuters auprès d'économistes. /Photo d'archives/REUTERS/Brendan McDermid

BANGALORE (Reuters) - La Réserve fédérale devrait présenter en août ou en septembre la stratégie qu'elle entend mener pour réduire ses achats d'obligations sur les marchés mais elle devrait attendre le début de l'an prochain pour la mettre en application, montre une enquête de Reuters auprès d'économistes.

Bon nombre des spécialistes interrogés estiment toutefois que la banque centrale américaine pourrait attendre encore plus avant de s'engager sur la voie du "tapering", la réduction progressive de ses achats, devenue l'une des principales préoccupations des marchés dans le contexte de l'amélioration de la situation sanitaire et de l'accélération de l'inflation.

Menée du 4 au 10 juin auprès de plus de 100 économistes, l'enquête montre aussi une révision à la hausse des perspectives de croissance comme d'inflation.

Près de 60% des participations (29 sur 50) ayant répondu à une question supplémentaire ont déclaré que l'annonce du "tapering" devrait intervenir avant fin septembre, dont 13 tablent sur une telle annonce lors du séminaire de banquiers centraux de Jackson Hole, fin août.

Les 21 autres prévoient l'annonce après la fin du troisième trimestre.

La Fed achète pour l'instant pour 80 milliards de dollars par mois d'obligations du Trésor et de prêts immobiliers titrisés (mortgage-backed securities, MBS) dans le cadre de sa stratégie d'assouplissement quantitatif (quantitative easing, QE).

"Nous nous attendons à entendre lors de la Conférence de Jackson Hole des indices clairs suggérant que la Fed est en train de débattre d'un tapering du QE, ce qui serait développé davantage lors du FOMC de septembre, tout juste quatre semaines après", explique James Knightley, chef économiste international d'ING.

"Nous supposons qu'à ce stade, la Fed indiquera que le marché doit se préparer à une annonce formelle d'un tapering du QE, dont les modalités seraient détaillées lors du FOMC de décembre."

Près de 40% (29 sur 45) des économistes ayant répondu à une question sur le calendrier du début de la réduction des achats ont dit tabler sur le premier trimestre 2022 et la médiane des estimations de l'ampleur de cette réduction est de 20 milliards de dollars.

Les participants à l'enquête tablent sur une croissance en rythme annualisé de 10% au deuxième trimestre, 7% au troisième et 5% au quatrième, contre 9,5%, 6,7% et 4,7% respectivement dans l'enquête précédente.

"Les Etats-Unis sont bien partis pour rattraper sur le trimestre en cours l'activité perdue et pour finir l'année avec une économie au-dessus du niveau qu'elle aurait atteint sans la pandémie et avec une croissance restée sur la tendance de 2016-2019", estime James Knightley.

Le taux de chômage devrait ainsi reculer régulièrement d'ici la fin de l'année pour ressortir à 5% en moyenne sur 2021. Il resterait supérieur à 4% en 2022, contre 3,5% juste avant la crise du coronavirus.

L'indice des prix "core PCE", la mesure de l'inflation privilégiée par la Fed, devrait afficher une hausse de 2,5% en moyenne cette année et de 2,2% l'an prochain selon l'enquête. Le mois dernier, elle était attendue à 2,1% pour 2021 comme pour 2022.

"Même si une bonne partie de ce que nous observons actuellement est bien temporaire, des changements structurels sont à l'oeuvre dans l'économie mondiale et dans la politique budgétaire intérieure qui pourraient conduire à une inflation durablement plus élevée", explique Philip Marey, stratège senior de Rabobank.

Plus de 60% des participants à l'enquête (23 sur 38 sur cette question) considèrent l'inflation comme le principal risque pour l'économie des Etats-Unis alors que six seulement citent le chômage. Et les deux tiers environ se disent eux-mêmes préoccupés par l'augmentation de l'inflation.

(Version française Marc Angrand, édité par Blandine Hénault)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS