La Fed a dégradé le statut de Deutsche Bank aux USA en 2017, selon le WSJ

FRANCFORT (Reuters) - La Réserve fédérale américaine a estimé il y a un an que les activités de Deutsche Bank aux Etats-Unis étaient "en difficulté", rapporte jeudi le Wall Street Journal, dont les informations font baisser le titre de la première banque allemande de 5,5% à la Bourse de Francfort.
La Fed a dégradé le statut de Deutsche Bank aux USA en 2017, selon le WSJ
La Réserve fédérale américaine a jugé il y a un an que les activités de Deutsche Bank aux Etats-Unis étaient "en difficulté", rapporte jeudi le Wall Street Journal. /Photo d'archives/REUTERS/Kai Pfaffenbach

Cet abaissement du statut de la banque par la Fed n'a jamais été rendu public jusqu'à présent, précise le journal, qui se base sur des sources proches du dossier.

Il a contribué à la décision de Deutsche Bank de limiter ses prises de risques et l'a obligée à demander une autorisation pour ses décisions d'embauche aux Etats-Unis.

Ce statut d'activités "en difficulté" est l'un des plus bas dans l'échelle d'évaluation de la Fed, souligne le WSJ.

Deutsche Bank n'a pas réagi dans l'immédiat.

L'action Deutsche Bank perd 5,29% à 13h30 GMT, plus forte baisse de l'indice sectoriel des banques européennes (-0,93%) et de l'indice européen Stoxx 600 (-0,1%). Avec une baisse de plus de 5%, le titre tomberait à son plus bas niveau de clôture de son histoire.

Cette dégradation du statut de la branche américaine de Deutsche Bank a également poussé la Federal Deposit Insurance Corporation (FDIC), l'organisme chargé de la garantie des dépôts aux Etats-Unis, à placer Deutsche Bank Trust Company Americas sur sa liste de "banques à problème", a ajouté le quotidien.

La banque allemande a refusé de commenter ces informations du WSJ et ses relations avec la Fed tout en déclarant qu'elle s'efforçait de remédier aux faiblesses de ses activités aux Etats-Unis identifiées par les autorités de régulation.

Elle a ajouté dans un communiqué qu'en dépit des fragilités potentielles de certaines parties de ses activités aux Etats-Unis, la maison mère Deutsche Bank AG restait bien capitalisée et avait des réserves de liquidités suffisantes.

(Edward Taylor, avec Kathrin Jones; Bertrand Boucey et Juliette Rouillon pour le service français)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Ingénieur Sûreté de Fonctionnement - Assurance qualité Logiciel (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 26/07/2022 - CDI - La Défense

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

63 - LOUBEYRAT

Travaux d'aménagement de création d'un parc sportif multi-activités.

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS