La façade de la gare de Rennes a été détruite en 1 minute (enfin presque)

Une pelleteuse de 30 mètres s'attaque à la gare de Rennes depuis le 29 novembre 2016. L'objectif : aménager l'infrastructure en vue de l'arrivée, le 2 juillet 2017, de la nouvelle ligne LGV reliant la Bretagne et la capitale. Ouest-France a compilé en vidéo la disparition de la façade de la gare bretonne.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La façade de la gare de Rennes a été détruite en 1 minute (enfin presque)

Les prises de vue ont commencé le 2 décembre 2016 au matin et se sont terminées le 1er février 2017. Entre temps, une pelleteuse de 130 tonnes, équipée d'un bras de 30 mètres, a fait disparaître la gare de Rennes telle que les Bretons la connaissait. Un duo de reporters-photographes du journal Ouest-France ont profité de ce chantier pour réaliser un timelapse des travaux.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

L'infrastructure est en plein réaménagement afin d'accueillir comme il se doit l'arrivée de la ligne LGV reliant la Bretagne à la capitale. Le 2 juillet, il sera possible de rejoindre Rennes depuis Paris en seulement 1h27 contre 2h05 aujourd'hui. L'occasion rêvée pour rajeunir la gare inaugurée en 1857, dont les seuls aménagements marquants remontent à l'agrandissement de 1992. Les travaux doivent durer jusqu'en 2020 et donner à l'établissement un aspect très moderne.

Une vidéo du même type avait été diffusée à la fin des travaux courant de septembre 2015 à mai 2016 :

Gare de Rennes: 9 mois de travaux en accéléré from Rennes, Ville et Métropole on Vimeo.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS