La Fabrication Additive sort renforcée de la crise

Également désignée sous les termes d’Impression 3D, la Fabrication Additive (FA), franchit cette année de nouveaux paliers. Renforcée par la crise sanitaire qui lui a permis de prouver toutes ses capacités à répondre rapidement et avec agilité à des situations d’urgence, la FA s’impose comme la technologie phare du 4.0.

 

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La Fabrication Additive sort renforcée de la crise

Cette année, des investissements majeurs se concrétisent notamment dans l’aéronautique, le médical et le machinisme agricole. Même l’armée investit massivement avec l’acquisition d’équipements 3D qui lui serviront principalement à réaliser de la maintenance au plus proche des zones de combats.

Quant aux freins, qui l’empêchaient de s’implémenter dans les chaînes de production, notamment concernant le coût et la robustesse des pièces obtenues, ils sont peu à peu éliminés grâce à l’apparition de nouvelles machines et de nouveaux acteurs parmi les fabricants et les offreurs de services (III). « Le message à faire passer aux professionnels et aux industriels est de leur dire qu’il faut considérer l'opportunité d'utiliser des équipements 3D à tous les niveaux du processus de développement, de fabrication et aussi de maintenance. D’autant plus que la FA, si elle est modulable, permet d’augmenter continuellement les niveaux de performance. Certaines technologies développées depuis déjà 40 ans sont désormais matures. La FA permet une certaine résilience aux entreprises » commente Alain Bernard, professeur des Universités à L’École Centrale de Nantes.

0 Commentaire

La Fabrication Additive sort renforcée de la crise

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS