La FAA ordonne une inspection des moteurs GP7200 d'Engine Alliance sur l'A380

SINGAPOUR (Reuters) - La direction américaine de l'aviation civile (Federal Aviation Administration, FAA) a ordonné une inspection des moteurs de certains Airbus A380 à la suite de l'atterrissage en urgence du vol A066 au Canada fin septembre.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La FAA ordonne une inspection des moteurs GP7200 d'Engine Alliance sur l'A380
La direction américaine de l'aviation civile (FAA) a ordonné une inspection des moteurs de certains Airbus A380 à la suite de l'atterrissage en urgence du vol AF066.

Suite à l'atterrissage d'urgence du vol AF066 fin septembre, la direction américain de l'aviation civile (FAA) a ordonné une inspection des moteurs de certains Airbus A380. Le vol AF066 reliait Paris-Charles-de-Gaulle à Los Angeles. Il s'est dérouté vers l'aéroport canadien de Goose Bay à la suite d'un incident survenu au-dessus du Groenland. L'appareil avait 497 passagers et 24 membres d'équipage à son bord.

La FAA demande une inspection visuelle des réacteurs de la série Model GP7200 d'Engine Alliance (EA) et de retirer certaines pièces des pales si elles présentent des défauts. EA est une coentreprise à 50-50 de General Electric et de Pratt & Whitney, filiale de United Technologies.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

La société n'a fait aucun commentaire dans l'immédiat.

Les moteurs Rolls-Royce pas concernés

Le GP7200 équipe 60% des très gros porteurs A380 actuellement en service, selon Corrine Png, directrice générale du cabinet de conseil Crucial Perspective. Outre Air France, les autres compagnies aériennes concernées sont Emirates, qui a le plus grand nombre d'A380 dans sa flotte, Etihad Airways, Qatar Airways et Korean Airlines.

"Une enquête pour déterminer la cause de l'incident est en cours et nous pourrions décider de nouvelles mesures réglementaires si nécessaire", ajoute la FAA dans un communiqué.

Les A380 équipés du moteur Trent 900 de Rolls-Royce Holdings ne sont pas concernés par ces inspections.

Pour Reuters, Jamie Freed, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand

0 Commentaire

La FAA ordonne une inspection des moteurs GP7200 d'Engine Alliance sur l'A380

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS