Quotidien des Usines

La division militaire, aéronautique et industrie de FCI devient Souriau

, , ,

Publié le

Capital

Axa Private Equity a conclu, le 21 décembre, la reprise de la division militaire, aéronautique et industrie (MAI) de Framatome Connectors International, pôle connectique d'Areva.

Les 800 salariés français de MAI, dont 450 dans les usines sarthoises de Champagné et La Ferté-Bernard intègrent une nouvelle entité baptisée Souriau, le même nom que portait l'entreprise avant son rachat par Framatome en 1989.

L'accord prévoit également d'ici à 2005 le transfert vers Souriau de 75 personnes travaillant sur les deux autres sites sarthois de FCI, implantés au Mans et à La Ferté-Bernard et spécialisés dans les télécommunications. Le périmètre à céder inclut aussi le siège de Versailles, les usines de Marolles-en-Brie (Val-de-Marne), de Cluses (Haute-Savoie) et des unités en Belgique, Hongrie, Etats-Unis, en République dominicaine ainsi qu'une équipe au Japon.

Présent dans plus de quinze pays, Souriau dispose d'un effectif de 1 200 salariés et table sur un chiffre d'affaires 2002 de 155 millions d'euros. De sources syndicales, les autres prétendants étaient l'Américain Amphenol, le franco-américain Compagnie Deutsch, concurrents directs de FCI, et le grenoblois Radiall. L'entité qui sera cédée ne représentait que 10 % du chiffre d'affaires de FCI en 2001, mais elle est de loin la plus dynamique et la plus rentable. Les autres activités de FCI qui, dans son ensemble, perd de l'argent.

Emmanuel GUIMARD

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte