La disparition de l'un de ses clients double les pertes de Tronics en 2016

Pour la deuxième année consécutive, le petit spécialiste français des Mems professionnels Tronics affiche des résultats moroses en 2016 avec une baisse du chiffre d’affaires de 19% et une perte doublée à 5,8 millions d’euros. En cause : la perte d’un client qui a cessé son activité.

Partager
La disparition de l'un de ses clients double les pertes de Tronics en 2016

Près de deux ans après son introduction en Bourse, sur le marché de l’Euronext de Paris, Tronics peine toujours à concrétiser ses promesses. Le petit spécialiste français des Mems professionnels, basé à Crolles près de Grenoble, a terminé 2016 avec une baisse du chiffre d’affaires de 19% à 6,3 millions d’euros et une perte nette de 5,8 millions d’euros, près du double de celle en 2015. Pour la deuxième année consécutive, il est en déclin et dans le rouge.

Faillite du client DelfMems

La direction impute ce mauvais résultat à la perte d’un client qui a cessé son activité au début de 2016. Ce client a contribué à hauteur de 1,4 million d’euros au chiffre d’affaires de Tronics en 2015. Karl Biasio, directeur marketing, refuse d’en préciser le nom. Mais il s’agit vraisemblablement de DelfMems, une petite société lilloise développant des commutateurs radiofréquences à Mems pour les mobiles qui a mis la clé sous la porte en février 2016.

Depuis quelques années, Tronics tente de diversifier sa clientèle et ses applications dans la défense, l’avionique, la sécurité ou encore le médical. "Ces domaines sont porteurs, explique Jean-Christophe Eloy, PDG de Yole Développement, un cabinet français d’analyse de marchés électroniques. Mais les projets sont longs en développement et qualification. Il faut attendre longtemps avant de les voir se concrétiser en chiffre d’affaires." Tronics confirme des retards dans l’avancement de certains projets, expliquant la détérioration de ses résultats.

Contrôle à 74,6% du capital par Epcos

Tronics, qui compte une centaine de personnes, a déjà mis en place un plan d’économie de 700 000 euros en 2016. Va-t-elle durcir ce plan ? Karl Biasio ne se prononce pas. D’autant que la PME iséroise est, depuis décembre 2016, contrôlée par Epcos, la filiale allemande du fabricant japonais de composants électroniques TDK. La deuxième tranche de l’offre publique d’achat a été clôturée le 16 janvier 2017, portant la part d’Epcos à 74,6% (71,9% des drois de vote), tandis que celle de Thales s’établit désormais à 19,9% (19,1% des droits de vote). Epcos n’a pas réussi à dépasser avec Thales le seuil des 95% de contrôle du capital pour retirer la société de la cote. Tronics restera donc une société cotée en Bourse.

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

CHEF DE PROJET IT F/H

Safran - 22/11/2022 - CDI - Vélizy-Villacoublay

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

974 - ST PIERRE

Acquisition de véhicules de transport en commun de type minicars.

DATE DE REPONSE 13/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS