La directrice financière de Huawei perd une manche dans sa bataille contre son extradition vers les USA

TORONTO/VANCOUVER (Reuters) - Arrêtée en décembre 2018 par les autorités canadiennes, Meng Wanzhou, la directrice financière de Huawei, a perdu une manche dans la bataille qu'elle livre contre la justice américaine qui souhaite la juger sur son sol.
Partager
La directrice financière de Huawei perd une manche dans sa bataille contre son extradition vers les USA
Arrêtée en décembre 2018 par les autorités canadiennes, Meng Wanzhou, la directrice financière de Huawei, a perdu une manche dans la bataille qu'elle livre contre la justice américaine qui souhaite la juger sur son sol. /Photo prise le 27 mai 2020/REUTERS/Jennifer Gauthier

Le mandat d'arrêt délivré par les Etats-Unis, qui a conduit à son arrestation le 1er décembre 2018 à l'aéroport de Vancouver, s'appuie sur des soupçons d'infraction aux sanctions américaines contre l'Iran. Inculpée de fraude bancaire et fraude électronique, il lui est notamment reproché d'avoir trompé la banque HSBC sur des contrats négociés par Huawei Technologies avec l'Iran.

Mais contrairement aux Etats-Unis, le Canada n'avait pas mis en place de sanctions contre l'Iran au moment où les autorités canadiennes ont ouvert la procédure d'extradition.

Selon les avocats de Meng Wanzhou, fille du fondateur de la société, la procédure devrait être abandonnée puisque les faits qui lui sont reprochés ne constituent pas, selon eux, un délit au Canada.

Cet argument a été rejeté par la justice canadienne, notamment parce qu'il pourrait aboutir à ce que le Canada soit en partie privé du droit d'extrader des justiciables réclamé par d'autres pays.

Cette décision ouvre la voie à l'ouverture d'une audience consacrée à l'extradition proprement dite au mois de juin.

Elle a provoqué une réaction immédiate de l'ambassade de Chine au Canada. La représentation chinoise a jugé qu'avec cette décusion, Ottawa se rendait complice des efforts déployés par les Etats-Unis afin de détruire Huawei et les entreprises chinoises de haute technologie".

Les relations entre Ottawa et Pékin se sont fortement dégradées depuis l'interpellation de Meng Wanzhou, libérée sous caution le 12 décembre 2018 avec obligation de rester au Canada. Deux Canadiens ont été arrêtés en Chine pour atteinte à la sécurité nationale depuis cette date.

Les experts du système judiciaire canadien estiment qu'il faudra peut-être des années pour parvenir à une décision définitive dans cette affaire.

(Moira Warburton et Tessa Vikander, version française Nicolas Delame)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Hélène

Travaux de restructuration de la Mairie

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS