Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

La direction de PSA propose son projet de "nouveau contrat social" aux syndicats

,

Publié le

Document A l'issue d'une réunion avec les syndicats de PSA démarrée la veille, la direction du constructeur automobile a dévoilé ce vendredi 11 octobre un projet de texte. Les représentants des salariés ont jusqu'au 22 octobre pour rendre leur avis.

La direction de PSA propose son projet de nouveau contrat social aux syndicats © PSA

Etape décisive dans les négociations en vue d'un accord sur un "nouveau contrat social" (NCS) chez PSA. La direction du constructeur automobile a remis ce vendredi 11 octobre un projet de texte aux représentants des salariés qui ont désormais jusqu'au 22 octobre pour rendre leur avis.

"Cette réunion avait pour objectif de finaliser la négociation et de relire de façon approfondie le projet d'accord du Nouveau Contrat social", a indiqué la direction dans un communiqué diffusé à l'issue d'une ultime séance de négociation marathon commencée jeudi.

"Préserver les bases industrielles et de Recherche et Développement en France"

"Les mesures contenues dans le projet d'accord permettent de renforcer le dialogue social autour des projets engagés pour redresser l'entreprise", précise la direction. "Elles permettent de réaliser les transformations et réorganisations nécessaires tout en sécurisant l'emploi et les compétences par des mesures de GPEC (gestion prévisionnelle de l'emploi et des compétences, Ndlr) innovantes et de mettre en face un Contrat de Génération PSA (congé senior qui pourrait concerner 2 500 à 3 000 salariés sur trois ans et insertion de plus de 2 000 jeunes en alternance)", ajoute-t-il.

Toujours d'après ce communiqué, "les mesures de compétitivité projetées (modération salariale, stricte limitation de la capitalisation et de la monétisation des jours RTT, flexibilité industrielle, congé senior) sont de nature à préserver les bases industrielles et de Recherche et Développement en France ainsi que les intérêts essentiels des salariés".

Réunion de la CFTC le 17 octobre

Il y a dans ce projet "des points sur lesquels on a obtenu satisfaction, d'autres pas", a indiqué le délégué syndical central CFTC Franck Don à l'AFP. "Quoi qu'il en soit, il ne s'agit pas de parler de choses positives, mais de choses qui seraient ou pas acceptables", a-t-il commenté. Il a indiqué que tous les responsables syndicaux CFTC du groupe PSA se réuniraient le 17 octobre pour prendre une décision collégiale sur ces propositions.

La CGT, hostile depuis le début des négociations à un accord au vu des propositions de la direction, a de son côté appelé "les salariés à s'opposer au recul social". Dans un communiqué, elle "dénonce un contrat antisocial qui réduit la paie, réduit les droits et menace la vie des salariés par la mobilité et la flexibilité aggravée, sans apporter le moindre garantie sérieuse en matière de maintien de l'activité et programme la baisse de l'emploi en CDI.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle