La direction d’Airbus Group s'exprime contre le Brexit

A l’occasion de la présentation des résultats d’Airbus Group, les dirigeants de l’entreprise ont affiché leur méfiance quant à la sortie possible de la Grande-Bretagne de l’Union européenne.

Partager



Tout un symbole. Alors qu’Airbus Group présentait ses bons résultats financiers pour l’année 2015 au cœur de Londres, dans un hôtel de la gare de Paddington, les dirigeants ont été interpellés sur un éventuel Brexit. Ils ont marqué sans ambages leur préférence pour un maintien de la Grande-Bretagne dans l’Union européenne. Une prise de position forte pour ce groupe aéronautique et spatial qui symbolise sans conteste la plus belle construction industrielle européenne.

"C’est au peuple britannique de s’exprimer, a d’abord commenté Tom Enders, le patron du groupe. Mais si la Grande-Bretagne décidait de quitter l’Union européenne, personne ne pourrait en prévoir les conséquences. Comme l’a dit le premier ministre de manière pertinente, ce serait un saut dans le vide, un saut dans le noir. Et ça, ça ne plaît pas aux entreprises." Et le dirigeant de résumer de manière diplomatique : "d’un point de vue commercial, le Brexit ne renforcerait pas notre compétitivité ".

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Des ailes britanniques

Aussitôt, le président d’Airbus Group en Grande-Bretagne a pris la parole pour enfoncer le clou. "Airbus Group peut s’appuyer sur un travail d’équipe à l’échelle européenne, c’est au cœur de notre réussite, a assuré Paul Kahn. En cas de Brexit, il y aurait une incidence sur nos opérations. Nous sommes pour un maintien de la Grande-Bretagne au sein de l’Union européenne."

Au début de la conférence sur les résultats, Rainer Ohler, le responsable de la communication du groupe, a d’ailleurs rappelé que toutes les ailes des avions d’Airbus étaient produites en Grande-Bretagne. En cas de Brexit, Airbus Group devrait-il revoir une partie de son complexe schéma industriel qui lui permet de livrer ses appareils ? Les dirigeants du groupe n’osent encore l’envisager.


Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS