Quotidien des Usines

La DGA techniques terrestres inaugure un nouveau bâtiment à Bourges

, ,

Publié le

Nouveaux locaux pour la DGA sur son site du Cher, où elle teste les matériels destinés à l'Armée de terre. 12 millions d'euros sont investis.

La DGA techniques terrestres inaugure un nouveau bâtiment à Bourges © DGA


La Direction générale de l'armement techniques terrestres (DGA TT) a inauguré mardi 9 juillet sur son site de Bourges (Cher) un bâtiment de 3600 mètres carrés regroupant les activités transférées d’Angers (Maine-et-Loire), ainsi que d'Arcueil (Val-de-Marne) et Lorient (Morbihan) "soit environ 130 postes", précise Marc Berville, directeur de la DGA TT. L'investissement atteint 12 millions d'euros pour cet équipement qui sert à tester les matériels destinés à l'Armée de terre.

Ces locaux accueillent un département Sciences de l’homme et protection (SHP), dédié à l'ergonomie physique et cognitive, un département robotique (robots et mini-drones) et un département vétronique (intégration des systèmes de bord des plateformes terrestres). Une salle de 600 mètres carrés abrite un simulateur baptisé SISPEO (SImulateur SPécialisé dans les Etudes d’Organisation d’Equipages), visant à mettre en situation des militaires en interface hommes/machines.

Ce nouveau bâtiment abrite 53 permanents, sur les 700 personnels qui travaillent sur le site berruyer. En 2009, Bourges était sorti gagnant de la Révision générale des politiques publiques (RGPP), grâce, entre autres, à son polygone de tir de 10 000 hectares. L'antenne d'Angers emploie une centaine de personnes dédiées aux tests de matériels roulants.

Stéphane Frachet

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte