La DGA confirme le retrait de Dassault d'un appel d'offres au Canada

PARIS (Reuters) - Dassault Aviation, le fabricant du Rafale, s'est retiré de l'appel d'offres visant à fournir 88 nouveaux avions de combat au Canada, a confirmé jeudi la Direction générale de l'armement (DGA).

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La DGA confirme le retrait de Dassault d'un appel d'offres au Canada
Dassault Aviation, le fabricant du Rafale, s'est retiré de l'appel d'offres visant à fournir 88 nouveaux avions de combat au Canada, a confirmé jeudi la Direction générale de l'armement (DGA). /Photo d'archives/REUTERS/Denis Balibouse

"Je suis en mesure de le confirmer", a déclaré Thierry Carlier, directeur du développement international de la DGA, lors d'une conférence de presse. Reuters avait appris mardi de trois sources au fait du dossier l'abandon du groupe français.

"On a considéré qu'au bout de cette phase d'échanges un certain nombre de conditions n'étaient pas remplies pour que ça présente un intérêt", a-t-il ajouté.

Les sources avaient souligné que la France n'appartenait pas à l'alliance des "Five eyes" (les "Cinq yeux"), formée entre les services de renseignement des Etats-Unis, de l'Australie, du Canada, de la Nouvelle-Zélande et du Royaume-Uni, ce qui aurait compliqué les opérations avec les forces américaines.

Interrogé sur ce point, Thierry Carlier a reconnu qu'il était entré en ligne de compte.

(Julie Carriat, édité par Jean-Baptiste Vey)

0 Commentaire

La DGA confirme le retrait de Dassault d'un appel d'offres au Canada

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS