La demande mondiale de pétrole atteindra un pic en 2040

Les voitures électriques et le développement de carburants plus propres réduiront la demande de pétrole plus fortement que prévu d'ici 2040, mais le monde court toujours le risque d'une pénurie si les investissements dans la production sont insuffisants, selon l'Agence internationale de l'Energie.

Partager
La demande mondiale de pétrole atteindra un pic en 2040
Les voitures électriques et le développement de carburants plus propres réduiront la demande de pétrole plus fortement que prévu d'ici 2040, mais le monde court toujours le risque d'une pénurie si les investissements dans la production sont insuffisants. /Photo d'archives/REUTERS/Mohamed Abd El Ghany

La demande mondiale de pétrole ne devrait pas atteindre son pic avant 2040, indique mardi 13 novembre l'Agence internationale de l'Energie (AIE) l'organisation basée à Paris, dans son rapport annuel sur les perspectives du marché.

A LIRE AUSSI

70% des investissements dans l’énergie seront politiques, selon l’Agence internationale de l’énergie

Selon le scénario central de l'AIE, la demande devrait augmenter d'environ un million de barils par jour (bpj) en moyenne chaque année jusqu'en 2025 puis ce rythme de hausse se stabilisera à 250.000 bpj jusqu'en 2040, année qui verra la demande culminer à 106,3 millions de bpj.

A LIRE AUSSI

[Pétrole] Alors que Total fore toujours plus en Angola, l’Arabie saoudite va réduire sa production

"Dans ce scénario, la demande en 2040 a été révisée à la hausse de plus d'un million de barils par jour par rapport aux perspectives de l'an dernier, en raison notamment de la croissance plus rapide à court terme et des changements apportés aux politiques américaines en matière d'efficacité énergétique", explique l'agence dans son 2018 World Energy Outlook.

300 millions de véhicules électriques sur les routes d'ici 2040

L'agence estime qu'il y aura environ 300 millions de véhicules électriques sur les routes d'ici 2040, une prévision inchangée par rapport à l'an dernier. Mais elle s'attend maintenant à ce que ces véhicules réduisent la demande mondiale de 3,3 millions de bpj, au lieu d'un impact estimé à 2,5 millions de bpj dans le rapport de 2017. "(...) Les mesures d'efficacité (énergétique) auront un impact encore plus important : l'amélioration de l'efficacité du parc de voitures non électriques permettra d'éviter plus de neuf millions de bpj de demande de pétrole en 2040", écrit l'AIE.

La demande de pétrole pour le transport routier devrait atteindre 44,9 millions de bpj d'ici 2040, contre 41,2 millions de bpj en 2017, tandis que la demande industrielle et pétrochimique totaliserait 23,3 millions de bpj à cet horizon, contre 17,8 millions de bpj en 2017.

La croissance de la demande mondiale de pétrole proviendra en totalité des économies en développement, Chine et Inde en tête, alors que la demande dans les économies avancées devrait se contracter de plus de 400.000 bpj en moyenne chaque année jusqu'en 2040, selon l'AIE.

L'AIE, qui conseille les gouvernements occidentaux en matière de politique énergétique, a maintenu ses prévisions concernant l'évolution du parc automobile mondial d'ici 2040, à savoir une hausse de 80% par rapport à aujourd'hui, à deux milliards de véhicules.

Déclin de la production américaine à partir de 2025

S'agissant de l'offre, les États-Unis, qui sont déjà le premier producteur mondial, devraient réaliser l'essentiel de la croissance de la production d'ici 2025 avec une hausse de 5,2 millions de bpj attendue par rapport au niveau actuel d'environ 11,6 millions de bpj.

L'AIE anticipe ensuite un déclin de la production américaine à partir de 2025, ce qui se traduira par une hausse de la part de marché de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) à 45% d'ici 2040 contre environ 30% actuellement.

La nécessité de nouvelles sources d'approvisionnement

Que la demande atteigne ou non un pic, de nouvelles sources d'approvisionnement seront nécessaires, souligne le rapport. "L'analyse montre que la consommation de pétrole va augmenter dans les prochaines décennies, en raison de la hausse de la demande de l'industrie pétrochimique, du transport routier de marchandises et de l'aviation. Mais pour répondre à cette croissance à court terme il faudra doubler le nombre d'approbations de projets pétroliers conventionnels par rapport à leurs faibles niveaux actuels", a déclaré le directeur exécutif de l'AIE, Fatih Birol.

"Sans une telle reprise de l'investissement, la production américaine de schiste, qui a déjà augmenté à un rythme record, devrait ajouter plus de 10 millions de bpj d'ici 2025, soit l'équivalent de l'ajout d'une autre Russie à l'offre mondiale de brut en l'espace de sept ans - ce qui serait un exploit sans précédent dans l'histoire."

par Reuters (Véronique Tison pour le service français, édité par Patrick Vignal)

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 29/08/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

92 - Vaucresson

Exploitation, gestion et entretien de deux établissements d'accueil du jeune enfant de la Croix Blanche et Jardy

DATE DE REPONSE 11/07/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS