La demande mondiale de gaz devrait croître de 1,6% jusqu’en 2022

D’ici à 2022, la demande mondiale de gaz devrait croître de 1,6% dans le monde, selon l’AIE. Le GNL a le vent en poupe.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La demande mondiale de gaz devrait croître de 1,6% jusqu’en 2022
D'ici 2022, les Etats-Unis pourraient dépasser le Qatar (photo) et l'Australie pour la production de GNL.

La demande mondiale de gaz devrait croître de 1,6% par an pour les cinq prochaines années, la consommation atteignant près de 4 000 milliards de mètres cubes (BCM, en initiales anglaises) d'ici 2022, contre 3 630 milliards en 2016, selon le rapport Gas 2017 de l’Agence internationale de l’énergie (AIE). La Chine contribuera à hauteur de 40% à cette croissance. C’est l’industrie qui est le principal moteur de la croissance de la consommation de gaz, notamment pour la production d’électricité.

Les Etats-Unis tirent la production

Les États-Unis, qui sont les plus grands consommateurs et producteurs de gaz dans le monde, vont participer pour 40% à l’augmentation de la production mondiale de gaz d’ici à 2022, dont la moitié sous forme liquéfiée. A cette échéance, la production américaine devrait atteindre 890 BCM, soit plus d'un cinquième de la production mondiale de gaz. L’AIE estime que dans cinq ans les États-Unis pourront contester à l'Australie et au Qatar leur leadership mondial d'exportateurs de GNL.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

39 pays consommateurs de GNL

La surabondance de GNL dur le marché affecte la formation des prix et attire de nouveaux pays à en consommer comme le Pakistan, la Thaïlande et la Jordanie. Le nombre de pays s’approvisionnant en GNL est passé 15 en 2005 à 39 en 2017. Cette vaste disponibilité de GNL crée également une nouvelle concurrence avec les approvisionnements en gaz de gazoduc.

0 Commentaire

La demande mondiale de gaz devrait croître de 1,6% jusqu’en 2022

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS