Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

La demande de remise en liberté de Ghosn rejetée au Japon

, , , ,

Publié le , mis à jour le 09/01/2019 À 08H04

TOKYO (Reuters) - Le tribunal de Tokyo a rejeté mercredi la demande de remise en liberté de Carlos Ghosn, détenu depuis le 19 novembre pour des soupçons de malversations financières en tant que dirigeant de Nissan.

La demande de remise en liberté de Ghosn rejetée au Japon
Un jour après sa première audience publique au Japon, Carlos Ghosn a vu sa demande de remise en liberté rejetée.
© Pascal Guittet - L'Usine Nouvelle

Les avocats de Carlos Ghosn avaient déposé cette demande alors que le PDG de Renault et de l'alliance Renault-Nissan a eu l'occasion mardi de clamer publiquement son innocence pour la première fois depuis son arrestation, à l'occasion d'une audience devant le tribunal de Tokyo.

Sa période actuelle de détention doit prendre fin vendredi mais le parquet pourrait formuler des accusations supplémentaires susceptibles d'entraîner une nouvelle arrestation immédiate.

Carlos Ghosn, que Nissan a évincé de sa présidence après sa première arrestation, est notamment accusé de ne pas avoir déclaré l'intégralité de ses revenus en tant que dirigeant du constructeur automobile japonais.

(Chris Gallagher, Bertrand Boucey pour le service français)

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle