L'Usine Matières premières

La demande de café toujours plus forte

Franck Stassi , ,

Publié le

Infographie Afin de répondre à l’essor de la demande, la production mondiale de café devrait s’accroître de plus de 30% d’ici à 2025. La filière doit viser des gains de productivité et mieux se structurer, à l’instar des efforts déjà accomplis au Vietnam et au Brésil.

"La consommation augmente, et donc davantage de café est nécessaire chaque année pour satisfaire la demande", rappelle l’Organisation internationale du café (ICO). En 2025, il faudrait produire entre 175 et 195 millions de sacs (de 60 kg) pour répondre à la demande. A titre de comparaison, 141,9 millions de sacs ont été produits au cours de la campagne 2014-15.

Les pays émergents tirent la consommation

Les pays émergents constituent la catégorie de marchés dont la demande a le plus fortement progressé au cours des quinze dernières années. Depuis 2000, leur consommation de café a plus que doublé ! La hausse du revenu disponible tire la consommation de café. Les mêmes effets sont constatés sur la demande de chocolat ou encore de produits carnés. "Aucun pays n'incarne mieux le brouillage des frontières conventionnelles que la Chine", complète l’ICO : la production et la consommation de café se développent dans ce pays traditionnellement réputé pour sa consommation de thé, notamment dans la province du Yunnan, dont les efforts pour produire un café de qualité sont salués par l’organisation. En Amérique du Nord, en Europe occidentale et au Japon, les nouveaux modes de consommation, telles les machines à dosettes, et une meilleure perception des effets du café sur la santé soutiennent la demande.

D'indispensables gains de productivité

Parvenir à répondre de manière satisfaisante à l’essor de la demande ne sera pas un long fleuve tranquille. "Seuls deux pays sont dotés d'une agro-industrie du café rentable : le Brésil et le Vietnam", explique l’ICO. Leur productivité dépasse de loin celle des autres pays producteurs (voir graphique ci-dessous). Le marché demeure continuellement suspendu aux informations en provenance du Brésil, le premier producteur mondial, dont les fluctuations de l’offre ont un effet quasi-mécanique sur les prix. Sa récolte est "toujours la variable la plus importante et celle qui exercera de manière la plus évidente une pression à la hausse ou à la baisse sur les prix", rappelait en janvier 2014 à L’Usine Nouvelle le directeur des opérations de l’ICO, Mauricio Galindo.

Pour faire face à ce défi, les agriculteurs doivent investir dans leurs exploitations pour améliorer leur productivité et la qualité de leur production. La perte d’influence de l’Afrique illustre bien la difficulté de la tâche: le continent représente aujourd’hui 12% de la production mondiale de café, contre 18% en 1990. La concurrence croissante d’autres cultures plus rentables et la pression foncière ont notamment entamé la part de marché de l’Afrique. La filière y souffre par ailleurs d’un déficit de structuration par rapport à ses concurrentes.

Franck Stassi

La production a baissé cette année

La production mondiale de café a perdu 3,3% entre les campagnes 2013-14 et 2014-15, à 141,9 millions de sacs, estime l’ICO. La production d’arabica a baissé de 2,8%, à 84,6 millions de sacs, tandis que celle de robusta a chuté de 4,1%, à 57,2 millions de sacs. Un déficit de 8 millions de sacs devrait être enregistré à l’issue de la campagne, notamment sous l’effet d’une baisse de 2,3% de la production brésilienne (à 44,3 millions de sacs), en raison de mauvaises conditions climatiques. F.S.

 

Réagir à cet article

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte