Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

La défense prévoit 13 000 recrutements en 2016

Publié le

Emploi-Pro Le secteur de la défense fait maintenant partie des plus gros recruteurs de France. Les employeurs recherchent des ingénieurs de haut niveau et leur offrent des carrières longues durée.

La défense prévoit 13 000 recrutements en 2016
Rafale sur base aérienne de Langley lors de l’arrivée du détachement français pour l’exercice TEI.
© Crédit Richard NICOLAS NELSON / Armée de l’air.

Le secteur de la défense cumule les paradoxes. C’est une famille professionnelle « vieille France » qui valorise la patrie, le drapeau. Mais c’est aussi une branche économique à la pointe du progrès, totalement internationalisée, qui forme ses salariés tout au long de leur vie. Qui plus est, le secteur recrute. Et il embauche même en masse.

"L’industrie de la défense est générateur d’emploi, traduit François Mattens, directeur de la communication et des affaires publics du Gicat, le groupement des industriels français de la défense et de la sécurité terrestre représentant quelque 200 industriels d’Airbus à la petite et moyenne entreprise de 20 personnes. Porté par nos ventes à l’international, notre chiffre d’affaire global a doublé depuis 2014. D’ici trois ans, le secteur de la défense va embaucher 40 000 personnes, soit 13 000 en 2016, 13 000 en 2017 et 13 000 en 2018. A cette date, notre secteur emploiera 200 000 personnes avec une majorité d’employés qualifiés du technicien supérieur à l’ingénieur".

Lire la suite sur Emploi-pro.fr

 

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle