La Défense au secours de l'aéronautique, le vaccin Covid-19 de Sanofi, Engie se restructure... Les 5 articles les plus lus de la semaine

Publié le

Quels articles vous ont le plus intéressés cette semaine sur le site de L'Usine Nouvelle ? Dans notre top 5 : Airbus et Boeing assistent à l’effondrement de leur activité, plan de relance européen dans le domaine de la défense et de l’espace, priorité aux Américain pour le potentiel vaccin du Covid-19 de Sanofi, suppressions d'emplois chez l'énergéticien français Engie, perspectives d’activité pour le mois de mai en France secteur par secteur.

La Défense au secours de l'aéronautique, le vaccin Covid-19 de Sanofi, Engie se restructure... Les 5 articles les plus lus de la semaine
L'accélération des programmes militaires comme le SCAF (système de combat aérien du futur) pourrait permettre d'amortir la crise pour les industriels de l'aéronautique.
© Airbus

1 - La filière aéronautique foudroyée

Alors que les compagnies aériennes multiplient les reports de livraisons d’avions, Airbus et Boeing assistent à l’effondrement de leur activité. Après vingt ans de croissance quasi continue, le secteur aéronautique est foudroyé en plein vol

2 - Pourquoi les industriels européens de l’aéronautique misent sur les secteurs de la défense et l’espace

Les présidents du Gifas et de son équivalent allemand le BDLI appellent de façon urgente à un plan de relance européen ambitieux et à accélérer les investissements dans le domaine de la défense et de l’espace.

3 - Les Américains auront droit en priorité à son potentiel vaccin du Covid-19, confirme le patron du groupe français Sanofi

Pour être le premier à proposer un vaccin contre le Covid-19, le groupe pharmaceutique français Sanofi multiplie les collaborations à l’international. Y compris avec le gouvernement américain. Résultat, les Américains seraient servis en priorité si les recherches débouchaient, a confirmé le dirigeant de Sanofi, Paul Hudson, le 13 mai. L'Usine Nouvelle l'avait révélé dès le 24 avril.

4 - Le groupe français Engie va réduire la voilure encore plus que prévu

Pénalisé au premier trimestre par les températures trop clémentes et les premiers effets du confinement, l'énergéticien français Engie entend être plus sélectif dans ses activités. La stratégie de simplification annoncée devrait être amplifiée. La CGT craint la suppression de 15 000 postes dont 9 000 en France. 

5 - Secteurs par secteurs, quelles sont les perspectives d’activité pour le mois de mai en France

La déflagration du confinement de mars s’est poursuivie en avril pour conduire à de très fortes baisses d’activités dans tous les secteurs de l’économie, à l’exclusion de l’agro-alimentaire, de la pharmacie et de certains services aux entreprises. Mais le mois de mai amorce une nette reprise. L’industrie en particulier qui tournait au global à la moitié de son niveau d’activité normale en avril, devrait grimper à 66 % en mai.

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte