L'Usine Aéro

La date de remise en service des Boeing 787 reste incertaine

, , , ,

Publié le

L'objectif de Boeing de voir ses appareils B787 Dreamliner, actuellement cloués au sol, voler à nouveau dans les prochaines semaines est un scénario optimal, a déclaré à Reuters lundi son plus gros client All Nippon Airways (Ana). Boeing a fait savoir que l'installation de nouvelles batteries pourrait prendre une semaine pour chacun de ses appareils.

La date de remise en service des Boeing 787 reste incertaine © D.R.

Sommaire du dossier

Cet objectif est trop incertain pour qu'Ana puisse annoncer une date de reprise opérationnelle des vols de sa flotte de B787, a ajouté le vice-président de la compagnie aérienne nippone.

Les autorités de régulation dans le monde ont cloué au sol les 50 Dreamliner en circulation après deux accidents liés à ses batteries lithium-ion, l'un à l'aéroport de Boston, l'autre au cours d'un vol au Japon au mois de janvier.

Boeing a annoncé la semaine dernière que ses essais menés sur les nouvelles batteries seraient achevés d'ici une semaine ou deux, ce qui permettrait la remise en service de ses appareils dans les prochaines semaines.

A la question de savoir si Boeing présentait un scénario optimal, Osamu Shinobe, chargé de placer les appareils B787, peu consommateurs en carburant, au centre de la stratégie d'All Nippon Airways, a dit: "C'est ce que nous avons compris."

"Le problème est que nous ne savons pas combien de temps la direction de l'aviation civile américaine (FAA) prendra pour terminer ses contrôles (sur le nouveau système de batterie)", a-t-il déclaré à Reuters.

Les autorités américaines ont annoncé la semaine dernière qu'elles donnaient leur accord au projet de certification de la nouvelle batterie, tout en soulignant que l'avionneur devrait mener de nouveaux tests avant de pouvoir faire revoler ses très gros porteurs.

Pour que Boeing atteigne son objectif, Osamu Shinobe a expliqué que le constructeur aéronautique devait finaliser les tests de certification cette semaine, obtenir rapidement le feu vert de la FAA puis une certification de navigabilité peu après.

Il faudrait ensuite qu'il transporte les pièces détachées et l'équipement sur tous les lieux de stationnement des B787 dans le monde pour commencer à installer les nouvelles batteries.

Boeing a fait savoir que l'installation pourrait prendre une semaine pour chacun de ses appareils.

"Si cela se passe ainsi, alors ce que dit Boeing n'est pas un mensonge", a ajouté Osamu Shinobe, estimant que cela pourrait prendre un mois pour installer les nouvelles batteries sur l'ensemble des 17 Dreamliners de la compagnie, Boeing étant susceptible de travailler sur trois avions en même temps.

Sur ses 17 appareils, 12 sont stationnés à Tokyo, quatre autres dans des aéroports régionaux au Japon et un à Francfort. Chacun d'entre eux sera réparé là où il se trouve.

All Nippon Airways a annulé plus de 3 600 vols intérieurs et internationaux depuis que les 787 ont été cloués au sol.

Avec Reuters (par Tim Kelly et Kentaro Sugiyama Juliette)

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Notre sélection : Les écoles d'ingénieurs, vivier préféré de l'industrie

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte