La croissance en zone euro confirmée à +0,2% au 1er trimestre

BRUXELLES (Reuters) - La croissance du PIB de la zone euro au premier trimestre a été confirmée mercredi par Eurostat à +0,2% par rapport au trimestre précédent et à +0,6% en glissement annuel.

Partager

Le bureau de la statistique de l'Union européenne a redit dans un communiqué que la forte augmentation des stocks explique la progression du PIB sur la période en dépit d'une contribution négative des échanges commerciaux, de l'investissement et de la demande des ménages.

Les stocks ont contribué à augmenter le PIB de 1,0 point contre une contribution de 0,8 point dans la première estimation publiée le 4 juin.

La contribution de la dépense publique a été neutre (0,1 point en première estimation) tandis que les exportations ont contribué à hauteur de 0,9 point de PIB.

Les importations ont en revanche eu un impact négatif de 1,3 point de PIB tandis que l'investissement et la demande des ménages ont retiré respectivement 0,2 point et 0,1 point à la croissance du PIB.

Les économistes s'attendent en moyenne à une croissance du PIB de 0,4% au deuxième trimestre par rapport au premier mais la reprise européenne pourrait ensuite marquer le pas du fait des mesures d'assainissement des finances publiques mises en oeuvre dans la plupart des pays de la zone.

Au premier trimestre, les deux principales économies de la zone euro, la France et l'Allemagne, ont enregistré une croissance de leur PIB de 0,1% et 0,2% respectivement par rapport au trimestre précédent.

Le PIB de la Grèce, affectée par les conséquences de la crise sur sa dette souveraine, a chuté de 1% contre 0,8% précédemment annoncé. La croissance du PIB de l'Italie a quant à elle été ramenée à 0,4% contre 0,5% annoncé début juin par Eurostat.

Marcin Grajewski, Marc Joanny pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS