La croissance des industries mécaniques se ralentit

Après un début d’année dynamique, la FIM observe un ralentissement de la croissance, mais ne prévoit pas de baisse de la production pour les mois à venir.

Partager

Le bon chiffre de la production des industries mécaniques au premier semestre 2012, + 3,6 %, cache une tendance qui tend vers la stagnation. La note de conjoncture publiée par la Fédération des industries mécaniques (FIM) le 21 septembre 2012 indique une stabilisation de la production aux mois de juillet et d’août par rapport à 2011.

La croissance, soutenue en début d’année, s’est évaporée au fil des mois. Quant à la baisse des commandes, depuis le mois de mai, elle n’invite pas à l’optimisme. Cette baisse est surtout imputable au marché français.

La FIM, malgré tout, ne voit pas se profiler de catastrophe. Elle estime que "le volume de l’activité des industries mécaniques en 2013 devrait être comparable à celui de 2012", sauf forte dégradation de l’environnement économique global.

Grâce aux bons résultats du début de l’année, 2012 devrait conserver une tendance positive. Au mois de juillet par exemple, les exportations ont progressé de 7,5 %, malgré une baisse de 2,1 % vers les pays de l’Union européenne due à l’effondrement des exportations vers la Grèce (-55,5 %) et leur baisse vers les Pays-Bas (-11,1 %), l’Italie (-8,5 %) et l’Espagne (-7,9 %).

La tendance générale cache des disparités entre les secteurs : celui de la transformation a vu les facturations progresser de 1 % au premier semestre, celui de la précision de 4,3 % et celui de l’équipement de 10,7 %.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS