La Croatie va acheter à la France 12 Rafale d’occasion de Dassault Aviation

La Croatie va acheter 12 avions de chasse Rafale d'occasion construits par Dassault Aviation pour moderniser son armée de l'air, a annoncé vendredi 28 mai le Premier ministre croate, Andrej Plenkovic.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La Croatie va acheter à la France 12 Rafale d’occasion de Dassault Aviation
La Croatie va acheter 12 avions de chasse Rafale construits par Dassault Aviation pour moderniser son armée de l'air, a annoncé vendredi le Premier ministre croate, Andrej Plenkovic. /Photo d'archives/REUTERS/Johanna Geron

Bonne nouvelle pour les Rafale fabriqués par l’industriel français Dassault Aviation. Trois semaines après la signature d'un gros contrat par l’Egypte pour l'achat de 30 Rafale d'un montant estimé à près de 4 milliards d’euros, la Croatie se porte acquéreuse à son tour. Elle va acheter 12 avions de chasse pour moderniser son armée de l'air, a annoncé vendredi 28 mai le Premier ministre croate, Andrej Plenkovic.

Le montant du contrat atteint 999 millions d'euros, a-t-il précisé. Face à des F-16 américains neufs, des F-16 d'occasion israéliens et des Gripen suédois neufs, le gouvernement croate "a estimé que l'offre de la France était la meilleure et a décidé [d’acheter] 12 avions de combat multirôle Rafale", a-t-il déclaré : l’avion français "est considéré comme l'un des meilleurs du monde".

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Alors que le contrat égyptien porte sur des avions neufs, ce ne sera pas le cas de la Croatie qui a choisi de s’équiper en Rafale d’occasion, s’inspirant du choix fait par la Grèce : en janvier 2021, cette dernière confirmait l’achat de 18 Rafale dont 12 d’occasion pour un montant de 2,5 milliards d’euros. C’était la première fois qu’un pays européen devenait client du Rafale.

La liste des clients pourrait encore s’allonger dans les mois qui viennent. En décembre 2020, la ministre de la Défense avait évoqué un projet « très bien avancé » de contrat avec l’Indonésie. Par ailleurs, Dassault Aviation fonde de grands espoirs sur 2021, année pendant laquelle la Finlande et la Suisse pourraient sélectionner l’appareil de combat short-listé.

avec Reuters (Igor Ilic, version française Marc Angrand, édité par Jean-Michel Bélot)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS