Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

La crispation de Washington dans les semi-conducteurs brise le rêve de Broadcom d’avaler Qualcomm

Ridha Loukil , , ,

Publié le

Depuis deux ans, les Etats-Unis s’acharnent à défendre leurs semi-conducteurs en s’opposant aux fusions-acquisitions menaçant leur domination dans le secteur. Le projet de rachat de Qualcomm par Broadcom fait les frais de cette politique.

La crispation de Washington dans les semi-conducteurs brise le rêve de Broadcom d’avaler Qualcomm
Qualcomm sauvé des griffes de Broadcom par Donald Trump
© Mike Blake

Steve Mollenkopf, le patron de Qualcomm, peut pousser un soupir de soulagement. Son entreprise, leader mondial des puces pour mobiles, ne pourra pas être rachetée par Broadcom. L’OPA, à laquelle il s’oppose depuis le début, est bloquée par le président des Etats-Unis Donald Trump sur recommandation du comité de contrôle des investissements étrangers, le redoutable CFIUS (Committee on Foreign Investment in the United States), pour des raisons de sécurité nationale.

Cette décision constitue une grande surprise. C’est la première fois que Washington s’oppose à une fusion-acquisition entre deux entreprises américaines. Du moins en apparence. Car aux yeux du CFUIS, qui a instruit le dossier, la nationalité américaine de Broadcom Limited soulève des doutes. Ancien bras armé de HP dans les semi-conducteurs, l’ex-Avago Technologies s’est construit par une série d’acquisitions dont la plus importante est le rachat en février 2016 de Broadcom Corporation pour 37 milliards de[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle