Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

La crise tunisienne touche les opérateurs télécoms français

Publié le

La délocalisation des centres d'appels a été massive : entre 5 et 15% des appels aux opérateurs télécoms français sont traités en Tunisie.

La crise tunisienne touche les opérateurs télécoms français © DR

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Le syndicat CFE-CGC alerte sur une conséquence inattendue de la révolte tunisienne. Les opérateurs télécoms français ont délocalisé leurs centres d'appels, et la Tunisie est un des pays qui en a le plus profité. Résultat : la situation actuelle impacte directement les services clients de SFR, Orange ou Bouygues.

"Les centres d’appels délocalisés en Tunisie ne répondent plus entrainant une forte dégradation de la qualité des réponses au client"
affirme la CFE-CGC. Entre 1998 et 2008, 28 000 emplois de télé-services ont été délocalisés hors de France. Le principal employeur privé de Tunisie, Téléperformance, gère les centres d'appels de SFR.

Au-delà du confort des consommateurs français, le syndicat voit dans cette situation un constat d'échec des délocalisations des centres d'appel. "Si la situation venait à perdurer, les mesures d’exception ne suffiraient plus à amortir la baisse de qualité, dès la semaine prochaine la situation de viendrait critique et des mesures de repositionnement durable des appels devraient s’opérer."

 

Réagir à cet article

2 commentaires

Nom profil

17/01/2011 - 14h09 -

excellente nouvelle !! c'est le revers de la médaille et le début des relocalisations. de nombreux pays vont plonger dans le chaos durant cette année 2011, anéantissant rapidement des années de délocalisation. problème cependant : saurons-nous recréer les outils de production que nous avons détruits ? en ce qui concerne la qualité des services délocalisés, elle était déjà minable, donc le problème ne se posera pas de ce côté là.
Répondre au commentaire
Nom profil

17/01/2011 - 13h31 -

La crise sociale affecte également nombreux groupes industriels disposant d'implantations en Tunisie (usines, ateliers de montages, filiales de distribution, etc.). Des plans de continuité d'activité ont d'ores et déjà été activés pour assurer la continuité de l'approvisionnement d'unités de production de produits finis et de plateformes logistiques en Europe.
Répondre au commentaire

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle