La crise met à mal Merck Serono

Ce 25 avril dans le journal suisse Le Temps, l’ancien dirigeant et actionnaire majoritaire Ernesto Bertarelli s’est déclaré triste et surpris par l’annonce la veille de la fermeture de Merck Serono à Genève.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La crise met à mal Merck Serono

"Je suis attristé pour toutes les personnes concernées en Suisse, notamment à Genève, où s'est écrite une bonne partie de l'histoire de Serono", a déclaré Ernesto Bertarelli. Cela démontre que "nous ne sommes pas à l'abri d'un environnement économique mondial difficile".

Il a souligné que Merck Serono avait consenti d’importants investissements en Suisse depuis le rachat en 2006 et que les effectifs avaient progressé d’un quart en l’espace de cinq ans. Ernesto Bertarelli a vendu Serono en 2006 à Merck pour 13,3 milliards d’euros.

Cette déclaration fait suite à l’annonce du groupe mardi 24 avril concernant la fermeture de la division Merck Serono à Genève. Sur 1 250 emplois, 750 seront transférés vers d’autres sites (en Allemagne, aux Etats-Unis et en Chine) et 500 autres seront supprimés d’ici au 1er trimestre 2013. Le groupe justifie cette décision par le fait qu’il avait deux sièges pour cette division, l'un à Darmstadt et l'autre à Genève.

Or, le groupe pharmaceutique est touché par la crise du secteur. "Les mesures planifiées pour les opérations de Merck Serono en Suisse sont nécessaires pour maintenir notre position concurrentielle au niveau mondiale sur un marché en mutation rapide et pour assurer l'avenir à long terme de la société", a indiqué Stefan Oschmann, membre du comité exécutif de Merck et responsable de la division Merck Serono.

Il a donc décidé de sacrifier le site de Genève, pourtant flambant neuf. Une décision qui a crée un choc à Genève. "Cette décision est indécente pour une entreprise bénéficiaire dont le chiffre d'affaires de la maison mère dépasse pour la première fois les 12 milliards de francs suisses (10 mds d'euros)", a déclaré mardi 24 avril un élu socialiste au parlement du canton de Genève, Nicolas Rochat.

Au niveau mondial, Merck Serono, qui est la plus grosse division de Merck, emploie quelque 17 000 personnes.

Partager

NEWSLETTER Santé
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS