La Creuse veut se lancer dans le cannabis thérapeutique

L'usage médical du cannabis est interdit en France. Mais Eric Correia, un élu de la Creuse, demande une dérogation au gouvernement pour faire pousser du chanvre thérapeutique dans son département.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La Creuse veut se lancer dans le cannabis thérapeutique
Un élu demande l'autorisation de faire pousser du cannabis dans la Creuse.

Tout est parti d’un appel à propositions innovantes pour les territoires ruraux. Après le plan social de GM&S d’octobre dernier et la destruction de 156 emplois dans la Creuse, il fallait une idée pour relancer l’économie locale. Eric Correia, le président de la communauté d’agglomération du Grand Guéret, n’a pas hésité à proposer une idée originale : cultiver du cannabis thérapeutique. Il demande une dérogation à l’Etat pour faire pousser du chanvre thérapeutique sur son département.

L’idée n’est pas si farfelue que ça. Eric Correia, en plus de ses fonctions officielles, est infirmier anesthésiste depuis 20 ans et connaît bien les effets du cannabis thérapeutique dans la prise en charge de la douleur. Le cannabidiol (CBD), a pour effet de soulager la douleur, au contraire de la molécule de THC, utilisée à des fins récréatives.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Des molécules purement médicales

"Le CBD est un cannabinoïde dont on a appris beaucoup dans les dernières années. Cette substance non-psychoactive permet d’être consommée sans effet secondaire, et sans "planer", explique le site Newsweed, un média spécialisé sur le cannabis. "Le CBD n’a pas d’effet intoxicant, alors que le THC est largement utilisé pour ses effets récréatifs."

Au-delà de ses effets bénéfiques pour les patients, l’intérêt principal serait d’apporter un coup de pouce aux agriculteurs locaux pour augmenter leur salaire. "On peut avoir des agriculteurs qui font 60-70 heures par semaine et qui ne gagnent même pas un Smic. Ils en ont marre", explique l'élu sur France info. "Et si demain ils peuvent cultiver un peu de chanvre thérapeutique qui leur amène une diversification et des revenus complémentaires, ils sont prêts."

Un seul médicament en France

Aux Etats-Unis, le marché actuel se situe autour de 30 millions de dollars pour l’année 2017 et pourrait atteindre 70 millions de dollars en 2021 selon les projections réalisées par le Marijuana Business Daily. En France, le Sativex est pour l’instant le seul médicament à base de cannabis qui possède une autorisation de mise sur le marché (AMM). Ce spray buccal a été mis au point par GW Pharmaceuticals, un laboratoire pharmaceutique britannique et permet de faire baisser les douleurs chroniques, comme celles des personnes atteintes de sclérose en plaques. Il n’est cependant toujours pas commercialisé dans les pharmacies en raison d’un désaccord sur son prix. Il est pourtant déjà disponible dans 17 autres pays européens.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Santé
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS