La Cour européenne de Justice milite pour une plus grande rigueur des enquêtes en matière de fusions

Partager


Le rejet par la Cour européenne de Justice du pourvoi formé par la Commission européenne dans l'affaire Tetra Laval/Sidel confirme le pouvoir de contrôle du Tribunal de première instance et incite à une plus grande rigueur des enquêtes de Bruxelles en matière de fusions.
Tetra Laval pour sa part est soulagé de la conclusion de cette affaire, quatre ans après l'annonce officielle de son acquisition.
Bruxelles avait interdit en 2001 une concentration entre l'helvético-suédois Tetra Laval BV, appartenant à un groupe dominant au niveau mondial dans le secteur de l'emballage de boissons en carton, et le français Sidel, entreprise leader dans la production d'équipements pour les emballages de boissons en polyéthylène téréphtalate (PET).

Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS