"La coupe du monde de foot aurait pu permettre d’améliorer les infrastructures brésiliennes", selon Constantin Jancso

François Hollande rentre d’une visite officielle de deux jours au Brésil. Le pays, qui doit accueillir en juin 2014 la coupe du monde de football, enregistre une croissance faible en 2013. Pour Constantin Jancso, chef économiste HSBC Brésil, Brasilia doit avant tout rénover ses infrastructures pour libérer sa croissance.

Partager

L'Usine Nouvelle - La croissance brésilienne a montré des signes de faiblesse en 2013. Va-t-elle s’améliorer ?

Constantin Jancso - La croissance a été décevante. En 2012, le PIB a progressé de 0,9 %. Pour cette année, nous tablons sur 1,9 % et à peu près autant l’année prochaine. Cela montre que la croissance de la consommation a probablement touché ses limites. Pour accélérer le rythme maintenant, il faudrait lever les goulots d’étranglement importants qui existent dans les infrastructures. Jusqu’à présent, les progrès ont été décevants. Le gouvernement est seulement en train d’essayer de céder en concession des autoroutes.

Même dans le meilleur des scénarios, cela va prendre plusieurs années avant de voir une amélioration dans le réseau routier ou aéroportuaire. 2014 va être une année d’élection, avec le renouvellement du congrès et les élections présidentielles en octobre. Peu de décisions devraient donc être prises.

L’organisation de la coupe du monde de foot en 2014 puis des jeux olympiques en 2016 ont-ils conduit à des améliorations ?

Cela aurait pu constituer une formidable occasion d’améliorer les infrastructures de transport. Mais quelques mois avant la coupe du monde, le bilan n’est pas à la hauteur. Les JO devraient, en revanche, permettre d’améliorer les infrastructures à Rio de Janeiro. Mais dans le reste du pays, peu de chantiers ont été menés à bien.

Ce qui ralentit l‘économie brésilienne, ce sont les coûts de logistique. En 2012, exporter une tonne de soja brésilien vers l’Asie coûtait 160 dollars. Aux Etats-Unis, la même tonne de soja est exportée en Asie pour 90 dollars. Comment l’agriculture brésilienne peut être compétitive avec de tels surcoûts ? Tous les secteurs économiques sont confrontés aux mêmes difficultés logistiques. Si on levait ces freins, la croissance pourrait être très forte car le contexte est favorable.

Les mouvements de protestation peuvent-ils encore réapparaître ?

D’autres mouvements de protestation pourraient peut-être avoir lieu. Une partie de cette nouvelle classe moyenne réclame des améliorations dans les transports publics. Mais l’impact de ces mouvements reste faible sur l’économie brésilienne. En juin durant les protestations, les ventes de détail sont restées solides. Après les protestations en juin, il y a eu un fort recul du gouvernement dans les sondages même si depuis il a remonté. Cela reste assez pour assurer la réélection du gouvernement. Mais il y a le sentiment que la politique économique essaye de gérer son capital électoral et ne va pas faire de réformes ambitieuses. Cela affecte la confiance des entreprises.

Propos recueillis par Solène Davesne

0 Commentaire

"La coupe du monde de foot aurait pu permettre d’améliorer les infrastructures brésiliennes", selon Constantin Jancso

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

NEWSLETTER Economie Social et management

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

94 - Champigny-sur-Marne

Acquisition de matériels de nettoyage

DATE DE REPONSE 16/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS