La corderie Bihr est au bout du rouleau

Faute de repreneur, le tribunal de commerce d’Epinal a prononcé la liquidation, entrainant le licenciement de 167 salariés.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La corderie Bihr est au bout du rouleau
Ficelles et filets agricoles

L’ultime délai accordé par le tribunal de commerce d’Epinal le 16 janvier n’aura pas suffi. Le tribunal de commerce d’Epinal a prononcé ce jeudi 31 janvier la liquidation de la corderie Bihr, qui employait encore 167 personnes à Uriménil (Vosges).

Placée en redressement judiciaire en juillet dernier, l’usine centenaire était restée durant des décennies leader du marché de la ficelle agricole.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Les salariés espèrent encore l’arrivée d’un repreneur ou une reprise sous forme de Scop.

Pascale Braun

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS