COP21

La COP21 aura sa Tour Eiffel… en chaises Fermob

Marine Protais ,

Publié le

Made in France D'ici quelques jours, le fabricant de mobilier de jardin Fermob installera sa Tour Eiffel en chaises Bistro sur le site du Bourget pour la COP21. Une structure qui affirme son engagement écologique et symbolise "l'ingéniosité de l'industrie française".

Les entreprises citées

Crédits : Fermob

13 mètres de haut et 324 chaises. Ce sont les mensurations de la mini tour Eiffel qui trônera sur le site du Bourget pendant la COP21, la conférence des Nations unies sur le changement climatique. La structure a été imaginée par le fabricant de meubles de jardin Fermob, établi à Saint-Didier-sur-Chalaronne (Ain). Elle est composée de chaises Bistro rouge coquelicot, le modèle iconique de la marque que l'on trouve aussi bien au jardin du Luxembourg à Paris, qu'à Time Square à New York. "Il ne s'agit pas d'un simple happening, mais d'un hommage à la tour Eiffel et à la pérennité de l'industrie française", précise Bernard Reybier, le PDG de la société.

Fermob a conçu sa petite dame de fer en 2014 pour les 125 ans du brevet de la chaise Bistro. Elle avait été alors installée à côté de sa grande sœur, sur le Champ de Mars. "Le ministère des Affaires Etrangères nous a sollicités pour que la structure soit exposée pendant la COP21", explique Bernard Reybier.

L'industriel affirme ainsi son engagement pour le développement durable. "Le matériau que nous utilisons, le métal, est écologique puisqu'il se recycle bien, se félicite le PDG de Fermob. Cette année nous avons réalisé 34 améliorations pour consommer moins d'énergie, comme la baisse de 10 degrés de la température du four de peinture."

"Montrer que l'industrie française est toujours créative"

Le fabricant de meubles a travaillé en collaboration avec l'atelier de métallurgie Creametal à Guéreins (Ain) pour les soudures et les câbles, et Eiffage, "les héritiers de Gustave Eiffel", pour les calculs nécessaires à la conception de la tour. "Nous passions tous les jours à l'atelier pour vérifier que le montage correspondait bien à l'idée que nous nous étions faite de la structure," raconte le PDG.

Fermob emploie 297 salariés et a réalisé un chiffre d'affaires de 47,5 millions d'euros en 2014, dont plus de 40% à l'international. "Le but de cette réplique de laTour Eiffel est de montrer que l'industrie française est toujours créative, avance Bernard Reybier. c'est un témoignage de notre ingéniosité."

Marine Protais

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte