International

La COP 22 et l'hypothèque Trump

, ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

La COP 22 et l'hypothèque Trump © Pascal Guittet
Il n’a pas pointé une seule mèche de cheveu en terre marocaine, mais fut néanmoins l’invité surprise de la COP 22 qui s’est achevée le 18 novembre à Marrakech. À peine était-elle entamée que l’élection de Donald Trump, le 8 novembre, a jeté le trouble dans l’esprit des négociateurs des 197 parties, et pas seulement. Les vues climato-sceptiques du futur locataire de la Maison Blanche font craindre à certains une réaction en chaîne. Si les États-Unis sortaient de l’Accord de Paris ou choisissaient de facto de l’ignorer (ce qui revient au même), la Chine, premier émetteur mondial pourrait lever le pied sur ses engagements, puis pourquoi pas l’Inde. À eux seuls, ces trois pays pèsent la moitié des émissions mondiales de CO2 liées au secteur énergétique. Fin de partie ![…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte