La consommation des ménages en hausse de 0,4% en mai

PARIS (Reuters) - La consommation des ménages français en biens a progressé de 0,4% en mai, un rebond lié aux dépenses en textile-cuir, a annoncé l'Insee vendredi.

Partager

Le chiffre du mois d'avril a été révisé à +0,7% contre +0,6% annoncé dans un premier temps.

Les 12 économistes interrogés par Reuters attendaient en moyenne une stabilité de la consommation en mai, leurs estimations allant de -1,3% à +0,5%.

Après une forte baisse en avril, probablement liée à une météo peu propice aux achats de vêtements de printemps-été, les achats de textile-cuir rebondissent fortement en mai (+11,1 % après -9,9 % en avril), note l'Insee.

Les dépenses en biens durables augmentent (+0,4 %, après -0,1 % en avril) en raison principalement d'une hausse des achats d'automobiles (+1,9 % en mai, après -1,8 %), tant sur le marché du neuf que sur celui de l'occasion. À l'inverse, les achats en équipement du logement sont en recul (-1,4 % après +2,1 %).

Après une vive hausse au mois d'avril (+11,1 %) due à des températures inférieures aux normales saisonnières, la consommation des ménages en énergie se replie en mai (-3,3 %).

Les dépenses en gaz et électricité sont notamment en net recul, alors que la consommation de carburants progresse légèrement.

Marc Joanny

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    AVRIL
ARTICLES LES PLUS LUS