La conférence environnementale prévue pour juillet

Le ministère de l’Ecologie considère que "la force propulsive du Grenelle de l’environnement est épuisée".

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La conférence environnementale prévue pour juillet

Promise par François Hollande durant sa campagne électorale, cette conférence aura pour "objectif de relancer une dynamique et de franchir, ensemble, une étape vers un nouveau modèle de développement", selon la ministre de l’Ecologie Nicole Bricq dans un communiqué du 4 juin.

"Mon ambition, et c'est le souhait du président de la République, est de placer le dialogue environnemental au même niveau que le dialogue social", a-t-elle souligné.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Après avoir rencontré les membres du comité national du développement durable et du Grenelle de l'environnement le 4 juin, elle a confirmé la tenue de la conférence pour le mois de juillet.

Ce rendez-vous doit réunir notamment les acteurs du Grenelle (Etat, collectivités, entreprises, syndicats, ONG) et "inclura les parlementaires". Elle doit permettre "d'identifier pour les prochains mois les axes de travail prioritaires et les modes de concertation associés".

"Les questions liées à l'énergie, à la biodiversité sous tous ses aspects - de sa nécessaire protection à ses apports économiques - et l'émergence de nouveaux modèles de financement, seront notamment au coeur des discussions", a précisé le ministère.

Ce communiqué fait suite à l’interview accordé par la ministre au Monde daté du 5 juin. Elle revient notamment sur la social écologie qu’elle entend promouvoir. Mais elle fait aussi part de ses ambitions sur le nucléaire et notamment la fermeture de Fessenheim ou encore sur les gaz de schiste.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS