La conférence environnementale fait l’impasse sur l’énergie

La deuxième conférence environnementale se tiendra les 20 et 21 septembre, en présence du président de la République et de 14 ministres. 100 % environnement, elle n’abordera pas les sujets énergétiques.

Partager
La conférence environnementale fait l’impasse sur l’énergie

La première grande sortie médiatique du nouveau ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l'Energie, Philippe Martin, a été l’occasion de préparer la deuxième conférence environnementale. Elle se tiendra les 20 et 21 septembre au palais d’Iena, l’antre du Conseil économique, social et environnemental. Aujourd’hui, le ministre se félicite tout d’abord du bilan de l’année passée.

Selon lui, sur 84 mesures prises lors de la première conférence, 24 ont été totalement réalisées et 39 sont engagées. À titre d’exemples, il met en avant la tenue du débat national sur la transition énergique (DNTE), la désignation d’un délégué interministériel pour la fermeture de Fessenheim, le maintien du moratoire sur les OGM, ou encore l’interdiction du Bisphénol A.

La seconde conférence environnementale réunira plus de 600 participants, dont 14 ministres. Comme l’année dernière, elle sera ouverte par le président de la République et clôturée par le Premier ministre. Elle s’articulera autour de 5 tables rondes : économie circulaire, emplois et transition écologique, politique de l’eau, biodiversité marine, éducation à l’environnement.

Projet de loi sur l’énergie reporté au printemps 2014

La grande nouveauté est l’éviction des sujets énergétiques, qui étaient au cœur des débats lors de la première édition, en particulier autour du nucléaire et des gaz de schiste. Le ministre se justifie : "Le temps de la concertation à travers le DNTE est passé. Le temps vient d’une prise de responsabilités par le gouvernement pour produire un texte de loi."

Le projet de loi sur l’énergie, qui était attendu fin 2013, sera finalement présenté au printemps 2014, sans doute après les élections municipales. La faute à un agenda parlementaire surchargé. Quant à la loi, elle sera votée fin 2014. Un décalage qui ne remet pas en cause, selon Philippe Martin, la fermeture de la centrale de Fessenheim fin 2016.

Ludovic Dupin

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Environnement

Dépoussiéreur industriel : Filtre à manches FP rectangulaire

FB FILTRATION

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé(e) de Certification Clients Agroalimentaires (F-X-H)

BUREAU VERITAS - 10/11/2022 - CDD - Cesson Sévigné

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

34 - La Grande-Motte

Fourniture de matériels de balisage en mer

DATE DE REPONSE 10/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS