La compétitivité des entreprises industrielles portée par de nouveaux défis

Face à des marchés en perpétuelle transformation, les entreprises industrielles doivent savoir relever de nouveaux défis pour rester compétitives. Et c’est notamment sur les plus petites d’entre elles que reposent les enjeux les plus lourds.

Partager

La compétitivité des entreprises industrielles portée par de nouveaux défis

Petites et grandes entreprises se trouvent aujourd’hui confrontées à un environnement de plus en plus concurrentiel, et de plus en plus élargi, du fait de l’internationalisation des marchés.

C’est pourquoi, toutes doivent répondre au même impératif : celui de toujours s’adapter et évoluer. « Cependant, l’impact sur les petites et moyennes industries (PMI) est certainement plus grand encore. Elles doivent fournir un effort qui est plus difficile à mettre en œuvre car elles ont, a priori, des moyens plus faibles, tant sur le plan financier qu’en termes de taille de structure, de ressources ou d’organisation, précise Isabelle Saint-Martin, chef de marché Sage ERP au sein de la division « Enterprise Market ».

C’est sur elles que reposent les enjeux les plus lourds et les degrés de risque les plus élevés. Pourtant, comme leur pérennité est en jeu, elles sont aussi celles qui se montrent les plus réactives. » Comment ? En apprenant à se différencier, en repensant leur positionnement habituel, en apportant plus de valeur à leurs clients ou en se montrant plus performantes vis-à-vis de leurs donneurs d’ordre ou de leurs fournisseurs. « Souvent, les PMI agissent sur leurs produits, leurs ressources, leurs processus de fabrication : ce sont les réflexes les plus usuels. Mais elles peuvent aussi trouver de nouvelles pistes innovantes d’expansion », ajoute Isabelle Saint-Martin.

Chercher de nouveaux métiers

Les petites entreprises, qui pouvaient alors se satisfaire de rester rentables dans un contexte économiquement incertain, doivent aujourd’hui s’ouvrir à de nouveaux métiers. Ainsi, le secteur industriel reprend les pratiques d’autres secteurs. La diversification peut s’effectuer sur des métiers qui ne sont pas ceux de base de l’entreprise, comme le commerce, le service, la distribution… « Les PMI ont pour obligation de se développer, pas seulement de survivre. Nouvelles gammes de produits, nouvelles filières de distribution, restructuration sur plusieurs régions…

Elles doivent sortir de leur territoire habituel pour aller sur des sentiers non explorés. Sans oublier l’ouverture nécessaire, du fait de leurs échanges avec leurs partenaires ou leurs collaborateurs, aux nouvelles technologies Internet et de mobilité. C’est pourquoi, cette vision élargie, l’entreprise doit l’avoir également sur ses outils », ajoute Isabelle Saint-Martin.

Une organisation d’ensemble

Lors de cette prise de conscience, l’entreprise est alors amenée à intégrer des projets de refonte de ses outils. C’est une problématique qui touche l’ensemble des systèmes d’information, l’organisation entière de l’entreprise, et pas uniquement les solutions logicielles. L’objectif est d’obtenir une vue maîtrisée de tous les processus, grâce à une gestion de projet basée sur le long terme.

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 26 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS