La Compagnie vosgienne de la chaussure devient allemande

Vivarte a cédé la Compagnie vosgienne de la chaussure au groupe Hanse Industriekapital. Le holding industriel allemand ambitionne de repositionner le fabricant sur les secteurs du haut-de-gamme et du luxe.

Partager
La Compagnie vosgienne de la chaussure devient allemande

Fortement endetté, le distributeur français Vivarte cherchait depuis un an un repreneur pour sa seule usine de production, la Compagnie vosgienne de la chaussure (CVC), basée à Champigneulles (Meurthe-et-Moselle). Le site industriel a été cédé le 23 décembre au holding allemand Hanse Industriekapital, spécialisé dans la reprise d’entreprises en difficulté. Héritière du savoir-faire des usines André implantées depuis 1896 dans la banlieue de Nancy, la CVC fabrique des produits d’entrée et moyen de gamme pour les marques du groupe Vivarte : La Halle aux Chaussures, André, Minelli, San Marnia, Besson, etc.

Le repreneur, qui réalise ici sa première acquisition en France, ambitionne de repositionner l’usine sur le créneau du haut-de-gamme et du luxe. "Il n’y a plus de légitimité à fabriquer sur le sol français des paires chaussures dont prix de vente est inférieur à 275 euros", estime Etienne Ménéguz, PDG de la CVC. Ce virage a été partiellement amorcé il y a trois ans par le site lorrain par le biais de la sous-traitance pour le compte de clients comme Vanessa Steward. Mais l’activité ne représente pour le moment que 8 % du chiffre d’affaires.

En quête d'une licence

En parallèle, "le holding industriel allemand cherche depuis plusieurs mois à acquérir une licence pour créer, développer, produire et distribuer une marque haut-de-gamme", complète Etienne Ménéguz. Pour mener à bien ses ambitions, la CVC peut s’appuyer sur son bureau d’études de 14 personnes, un atelier d’échantillonnage, ainsi qu’un outil industriel refait à neuf en 2005.

Vivarte et Hanse Industriekapital ont défini une période de transition de trois ans. Sur cette période, le premier promet de maintenir un carnet de commandes, tandis que le second s’est engagé à ne pas conduire de plan social. Labellisée "Entreprise du patrimoine vivant" il y a un an, la CVC emploie 150 personnes contre 350 il y a dix ans. La production annuelle de 350 000 paires correspond à un chiffre d’affaires de 12 millions d’euros en 2016.

Philippe Bohlinger

Sujets associés

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

COMPAGNIE VOSGIENNE DE LA CHAUSSURE

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Spécialiste Equipements Sous Pression Nucléaires en Service (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 22/11/2022 - CDI - Valence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

62 - Boulogne-sur-Mer

Démolition de bâtiments et de hangars à Capécure - Port de Commerce

DATE DE REPONSE 26/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS