Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

La compagnie australienne Qantas annule la commande de 8 Airbus A380

Sylvain Arnulf , , , ,

Publié le

Selon l'agence de presse australienne AAP, la compagnie Qantas a décidé d'annuler la commande de huit Airbus A380. C'est un nouveau coup dur pour le programme de l'avionneur européen.

La compagnie australienne Qantas annule la commande de 8 Airbus A380 © Qantas

L'Airbus A380 a décidément du plomb dans l'aile. La compagnie aérienne Qantas a décidé d'annuler l'achat de huit appareils, selon l'agence de presse AAP. La commande avait été passée en 2006. La compagnie australienne va se contenter de rénover les cabines des 12 A380 de sa flotte."Cet avion n'est plus dans les plans de la compagnie pour sa flotte et son réseau depuis un moment", commente un porte-parole à la radio SBS News. Airbus a confirmé l'information auprès des médias australiens, indiquant que ce changement serait reflété dans son tableau de commandes actualisé fin janvier.

Le programme en danger

C'est un nouveau coup dur pour l'avionneur européen. Selon Reuters, le plus gros client du programme A380, Emirates, pourrait lui aussi amender une ancienne commande de 20 très gros porteurs Airbus, en la convertissant en achat d'A350. Ce nouveau revers pourrait mettre en péril le programme. Avec l'annulation de Qantas,  il ne reste plus théoriquement que 79 A380 à produire, 234 ayant déjà été livrés à ce jour. 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle