La Commission ouvre une enquête approfondie sur la fusion entre Luxottica et Essilor

BRUXELLES (Reuters) - La Commission européenne a annoncé mardi 26 septembre avoir ouvert une enquête approfondie sur le projet de fusion à 46 milliards d'euros entre le français Essilor, numéro un mondial de l'optique ophtalmologique, et l'italien Luxottica, premier fabricant mondial de montures de lunettes.

Partager
La Commission ouvre une enquête approfondie sur la fusion entre Luxottica et Essilor
La Commission européenne a annoncé mardi avoir ouvert une enquête approfondie sur le projet de fusion à 46 milliards d'euros entre le français Essilor, numéro un mondial de l'optique ophtalmologique, et l'italien Luxottica, premier fabricant mondial de montures de lunettes. /Photo d'archives/REUTERS/Alessandro Bianchi

La décision de la Commission européenne était attendue. L'autorité européenne a annoncé, mardi 26 septembre, ouvrir une enquête approfondie sur le projet de fusion à 46 milliards d'euros entre le français Essilor, numéro un mondial de l'optique ophtalmologique, et l'italien Luxottica, premier fabricant mondial de montures de lunettes.

L'autorité antitrust a précisé dans un communiqué qu'elle craignait que l'opération ne réduise la concurrence sur le marché des verres de lunetterie et qu'elle examinerait plus en avant ses effets potentiels sur les articles de lunetterie.

La Commission européenne rendra sa décision en février 2018

"La moitié des Européens portent des lunettes et nous devrons presque tous corriger notre vue un jour ou l'autre. Nous devons donc examiner attentivement si le projet de concentration entraînerait une hausse des prix et une diminution du choix pour les opticiens et, in fine, pour les consommateurs", a déclaré la commissaire chargée de la concurrence, Margrethe Vestager.

La Commission a ajouté qu'elle déciderait d'ici au 12 février de donner ou non son feu vert à l'opération.

L'action Essilor a accentué sa baisse en Bourse de Paris à la suite de l'annonce, et perdait 1,05% à 103,80 euros vers 15h10 GMT, tout comme le titre Luxottica, qui reculait de 1,35% à 46,89 euros à la Bourse de Milan au même moment.

Les deux groupes ont annoncé une fusion en janvier pour créer un géant du secteur via une opération qui prendrait la forme d'une absorption de Luxottica par Essilor.

Pour Reuters, Foo Yun Chee, Juliette Rouillon pour le service français

0 Commentaire

La Commission ouvre une enquête approfondie sur la fusion entre Luxottica et Essilor

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Industrie pharmaceutique

VALVES SOUDABLES

OPS PLASTIQUE

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS