La Commission d'enquête lève le voile sur l'échec du dernier lancer de Vega

La Commission d'enquête indépendante mandatée suite à l'échec du lanceur Vega le 11 juillet dernier a présenté ses conclusions le 4 septembre. La défaillance serait due à « une défaillance thermo-structurale dans le dôme avant du moteur Zefiro 23 (Z23) ». Mis en pause depuis l'incident, le lanceur léger européen pourrait reprendre du service au premier trimestre 2020.

Partager
La Commission d'enquête lève le voile sur l'échec du dernier lancer de Vega
Avant l'échec du lancer VV15, la précédente mission de Vega avait eu lieu en mars 2019.

Le 11 juillet dernier, une Commission d’enquête indépendante (CEI) était mandatée pour déterminer les causes de l’échec du vol VV15. La nuit précédente, la fusée européenne Vega avait échoué à mettre en orbite le satellite FalconEye1 pour le compte des Emirats Arabes Unis suite à une anomalie survenue peu après le décollage. L’Agence spatiale européenne (Esa) a indiqué, dans un communiqué publié le 5 septembre, que la CEI avait présenté ses résultats la veille. La cause « la plus probable » de l’anomalie serait « une défaillance thermo-structurale dans le dôme avant du moteur Zefiro 23 (Z23) ». Celui-ci équipe le deuxième étage de la fusée.

La CEI a étudié les données de vol pour faire la lumière sur ce qu'il a pu se passer. Selon elle, 130 secondes après le décollage à 22h53 (heure locale en Guyane française), « un événement soudain et violent se produit au niveau du moteur Z23 ». Celui-ci était allumé depuis 14 secondes, après avoir pris le relais du premier étage. L’« événement » entraîne la rupture du lanceur en deux parties principales : le moteur Z23 d’un côté et de l’autre la coiffe, le satellite, l’adaptateur de vol, l’AVUM, et l’étage avec le moteur Zefiro 9 (Z9). La trajectoire de l’ensemble supérieur s’écarte alors de celle prévue et le vol est neutralisé. C’est-à-dire qu’une commande est envoyée depuis le sol pour détruire le lanceur.

Mise en pause depuis l’incident, Vega pourrait reprendre du service au premier trimestre 2020, après des analyses complémentaires et des essais proposés par la CEI, ainsi que la mise en place « d’actions correctives portant sur l’ensemble des sous-systèmes, des processus et des équipements concernés ».

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Lille

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

13 - SEMISAP

Entretien des réseaux d'assainissement du patrimoine immobilier de la SEMISAP

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS