L'Usine Maroc

La Coface désigne le Maroc moins mauvais risque en Afrique

, ,

Publié le

Le groupe d’assurance-crédit Coface a attribué ses notations habituelles de début d'année pour évaluer les risque "pays" dans le monde. En Afrique, le Maroc voit sa notation A4 inchangée. La meilleure du continent avec celle du Botswana. Algérie, Gabon ou Afrique du sud sont dégradés. L'Egypte, mal notée est stable.

La Coface désigne le Maroc moins mauvais risque en Afrique
La Coface, groupe d’assurance-crédit a attribué ses notations habituelles de début d'année pour évaluer le risque d'investissement dans le monde.
© dr

Stable. Le niveau de notation du Maroc a été reconduit pour cette année 2016 se situant dans la continuité. C'est ce qui ressort des notations du groupe d’assurance-crédit Coface publiés le 26 janvier concernant ses prévisions économiques et son rating des principales économies dans le monde.

Sur une échelle de sept niveaux qui s'étale de A1 pour la plus forte à D pour la plus faible, le Maroc voit donc sa note principale "pays" reconduite à A4, un niveau dont le royaume se voit distingué par la Coface depuis au moins 2011.

L'assureur crédit justifie cette notation en rappelant les points forts de l'économie du Maroc à savoir notamment une position géographique favorable, une stratégie de montée en gamme dans les métiers mondiaux du Maroc et une stabilité macroéconomique et politique.

Ces points positifs sont contrebalancés par d'autres qui le sont moins comme la dépendance de l'économie vis-à-vis du secteur agricole et les importantes disparités sociales et régionales. A ces points se rajoutent une faiblesse de la productivité et de la compétitivité et un taux de chômage important.

Pour l'année 2016, les économistes de la Coface rappellent cependant qu'au Maroc : "après avoir enregistré un taux de croissance proche de 4,5 % en 2015, la croissance diminuerait". Ils tablent sur 2,7%, chiffre plutôt optimiste, avec par ailleurs une prévision de déficit public de 3,5% du PIB et une balance courante négative à 3,7% du PIB.

En Afrique du Nord, le Maroc, l'Algérie, la Tunisie et l'Égypte voient toutes les notations qu'elles soient relatives au pays ou faisant référence au climat des affaires reconduites, sauf l'Algérie qui voit sa notation "pays" dégradée, passant de A4 à B (voir le tableau ci-dessous), en raison de la plongée des prix du pétrole.

En Afrique subsaharienne, le Botswana s'en sort avec une notation A4 au niveau du Maroc pour l'évaluation du pays mais concernant le climat des affaires, le Botswana décroche une notation A3 meilleure que celle du Maroc. En Afrique sub-saharienne, le Gabon, la Namibie, l’Afrique du Sud ont vu leurs notes dégradées.

En Europe, les deux principaux partenaires commerciaux du Maroc, en l'occurrence la France et l'Espagne ont également vus leurs notes maintenues avec un climat des affaires bénéficiant de la note maximale.

N.D.

 

La note pays du Maroc au niveau de l'Espagne

 

 note pays 

climat des affaires

 Maroc

A4 (=)

A4 (=)

 Algérie

B (-)

B (=)

 Tunisie

B (=)

B (=)

 Égypte

C (=)

B (=)

 France

A3 (=)

A1 (=)

 Espagne 

A4 (=)

A1 (=)

 Portugal

A4 (+)

A2 (=)

Source : COFACE janvier 2016

 

 

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte