L'Usine Aéro

La chute libre sous l’œil affûté du satellite Microscope

Hassan Meddah

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

La chute libre sous l’œil affûté du satellite Microscope
Le satellite doit étudier le phénomène physique de la chute libre.
Une fusée Soyouz devait décoller le 22 avril depuis la Guyane avec un passager scientifique bien particulier : le satellite Microscope. Rien de tel en effet qu’un satellite en orbite, par définition en chute libre, pour étudier ce phénomène physique avec des mesures cent fois plus précises que ce qui peut se faire de mieux sur Terre. L’expérimentation à bord permettra de tester à l’extrême la validité de l’un des principes fondamentaux de la théorie de la relativité générale énoncée par Albert Einstein, le principe d’équivalence entre gravitation et accélération. Microscope embarque un accéléromètre ultraprécis conçu par l’Onera, l’Office national d’études et de recherches aérospatiales. Le centre de recherche français[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte