La Chine va importer pour la première fois du riz américain

CHICAGO (Reuters) - Les autorités chinoises ont convenu d'autoriser pour la première fois dans l'histoire des importations de riz américain, a annoncé jeudi le secrétaire américain à l'Agriculture.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La Chine va importer pour la première fois du riz américain
Un champs de riz à Huai'an dans la province de Jiangsu en Chine. Les autorités chinoises ont convenu d'autoriser pour la première fois dans l'histoire des importations de riz américain, a annoncé jeudi le secrétaire américain à l'Agriculture. /Photo prise le 21 juin 2017/REUTERS

Cette décision donnera aux agriculteurs américains la possibilité d'accéder au plus grand marché mondial du riz, la Chine en ayant importé l'an dernier quelque 5 millions de tonnes, a déclaré Sonny Perdue dans un communiqué. La Chine a ouvert son marché du riz quand elle a rejoint l'Organisation mondiale du Commerce en 2001, mais l'absence de protocole phytosanitaire entre les deux pays empêchait de facto aux Américains d'exporter leur riz.

"Nous avons attendu une décennie pour la signature de ce protocole et nos membres sont impatients de répondre à la demande des consommateurs chinois pour un riz américain sûr et de haute qualité", a déclaré la présidente du lobby USA Rice dans un communiqué. Elle a précisé que la Chine consommait l'équivalent de toute la récolte de riz américaine en l'espace de treize jours.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Cette annonce du département de l'Agriculture est un nouvel indice de l'amélioration des relations entre Pékin et Washington en matière de commerce agricole, en dépit de désaccords dans d'autres domaines comme l'acier.

La Chine a repris le mois dernier ses importations de boeuf américain pour la première fois depuis 2003. La semaine dernière, des acheteurs chinois ont conclu des contrats d'une valeur de 5 milliards de dollars durant une cérémonie dans l'Iowa pour acheter 12,5 millions de tonnes de soja et 371 tonnes de viande de boeuf et de porc.

(Michael Hirtzer; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Matières Premières
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS